Les moteurs de Volvo filialisés au sein de Geely

©REUTERS

3.000 travailleurs de Volvo et 5.000 de Geely seront regroupés dans la nouvelle filiale.

Le groupe chinois Geely, propriétaire du constructeur automobile suédois Volvo vient de décider de filialiser sa production de moteurs pour l’ensemble du groupe. Concrètement, les productions de moteurs de Geely et de Volvo seront regroupées au sein d’une filiale commune. L’idée est d’abord de bénéficier plus facilement d’économies d’échelles. La nouvelle unité produira 2 millions de moteurs essence et diesels, alors que Volvo n’en produisait que 600.000.

"Le moteur thermique ne va pas être un business en croissance."

Volvo de son côté entend se focaliser sur le développement de l’électromobilité. "Ce n’est pas comme si le moteur à combustion allait devenir un business en pleine croissance", a expliqué le CEO de Volvo, Hakan Samuelsson. "La bonne chose à faire est de consolider et de rechercher des synergies. Et plus vous le ferez tôt, plus vous serez fort."

3.000 travailleurs de Volvo et 5.000 de Geely seront regroupés dans la nouvelle filiale. Pour rappel, Volvo à une grosse usine à Gand où elle produit notamment la XC 40. Les moteurs arrivent cependant tous de Suède, de l’usine de Skövde. L’annonce du jour ne devrait donc pas chambouler les activités à Gand, où l’on a déjà du pain sur la planche pour transformer l’usine. L’idée étant d’augmenter les capacités pour la XC 40 et de transformer l’usine pour qu’elle puisse assembler les premières voitures entièrement électriques de la marque. Il s’agira d’une XC 40 électrique dans laquelle la batterie est intégrée au plancher. Le châssis des petites voitures de Volvo a été conçu pour l’électrification des voitures. L’assemblage des packs batteries aura d’ailleurs lieu dans l’usine gantoise. 

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect