Tesla: encore un départ

©REUTERS

Alors que Tesla peinait à arriver à son cap de production du Model 3, Elon Musk a repris en main cette responsabilité. Pas de surprise donc à voir Doug Field, responsable de la production du Model 3, transformer son congé sabbatique en démission.

Il était le responsable de la production du dernier modèle de Tesla . Doug Field quitte l'entreprise. Ce départ survient après que le patron Elon Musk lui a retiré des responsabilités. 

Il y a quelques semaines, Doug Field était parti en congé sabbatique. Mais, "après presque cinq ans chez Tesla, Doug Field tourne la page", a indiqué lundi un porte-parole du groupe.

Tesla est depuis plusieurs mois à un tournant de sa jeune histoire. La société est aussi sous la pression des marchés financiers car le Model 3, censé faire entrer le constructeur dans la production de masse, a connu d'importants retards de production. Aujourd'hui, Elon Musk se targue d'avoir enfin atteint son objectif de production de 5.000 Model 3 par semaine. Le milliardaire a tweeté ce week-end ses nouvelles ambitions: "7.000 voitures, 7 jours."

Le groupe a annoncé en juin la suppression de 9% de ses effectifs après avoir déjà entamé une vaste réorganisation interne, consistant notamment à supprimer des échelons hiérarchiques. Elon Musk a en particulier décidé de diriger lui-même la production du Model 3, dont le prix de base est de 35.000 dollars (environ 30.000 euros).

Outre ses problèmes financiers, Tesla est en conflit avec un ancien salarié, qu'il accuse d'avoir volé des documents confidentiels en piratant le système informatique. L'intéressé affirme être un "lanceur d'alerte" et avoir fait fuiter des informations pour faire connaître des problèmes, comme des batteries défectueuses, dans la méga-usine de batteries de Tesla, située dans le Nevada.

Le groupe a connu ces derniers mois une vague de départs de responsables, dont celui du logiciel d'assistance à la conduite Autopilot fin avril. Tesla fait face à des enquêtes du régulateur américain des transports autour d'Autopilot ou de l'embrasement des batteries de ses véhicules après plusieurs accidents.

Tesla a fini la séance à la Bourse de New York en repli de 2,3% à 335,07 dollars mais a regagné un peu de terrain dans les échanges électroniques suivant la clôture.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Contenu sponsorisé

Partner content