Audi injecte 150 nouveaux millions dans le site de Forest

Les fonds propres de l’usine bruxelloise sont portés de 47,7 à 197,7 millions d’euros. L’augmentation de capital intervient en même temps que le transfert de propriété de l’usine de VW à Audi.

Depuis un mois et demi déjà, Audi assemble ses premières A1 sur les plaines de Forest. Le site d’Audi Brussels n’est pourtant entièrement propriété de la maison mère, Audi AG, que depuis le premier juin dernier.

Anciennement dédiée à la production des VW Golf et Polo, l’usine est longtemps restée, en partie, dans le portefeuille des actifs de Volkswagen. La session effective vient d’intervenir par notification et publication au "Moniteur belge".

Le conseil d’administration de l’usine a, lui, été modifié pour accueillir en son sein une troisième personne en provenance d’Audi AG: Axel Strotbek, CFO du constructeur d’Ingolstadt, qui rejoint Werner Widuckel, directeur en charge du personnel d'Audi, et Frank Dreves, responsable de la production au sein du directoire.

Parallèlement à cette prise de contrôle, Audi AG a fait bénéficier la société anonyme Audi Brussels d’une augmentation de capital à concurrence de 150 millions d’euros. Une opération qui porte les fonds propres de l’usine de 47,7 à 197,7 millions d’euros. "La production du modèle A1 est prévue pour 6 ans. Les travaux de rénovation propres à la production de la voiture sont terminés mais d'autres projets d'aménagement de bureaux et de parking sont en cours. La somme qui a été bloquée doit servir à soutenir tous les investissements qui s’avéreront nécessaires", commente Christine Germain, porte-parole d’Audi Brussels.

Quelque 300 millions d’euros ont déjà été dépensés depuis le printemps 2008 par Audi AG pour remettre le site de Forest au goût du jour et lui permettre d’assembler la petite citadine.

Un nouveau parking censé accueillir les véhicules finis destinés à l’exportation est aujourd’hui en phase de construction le long de la ligne de chemin de fer qui borde l’usine. Au total, l’enveloppe d’investissements prévue pour l’unité bruxelloise vient donc de grimper à 450 millions.

 

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés