Audi sonne le glas des moteurs à combustion pour 2033

Markus Duesmann, CEO d'Audi, a annoncé une date de fin des modèles à moteurs thermiques dans le cadre d'une "transition déterminée vers l'ère électrique". ©AFP

Le constructeur automobile Audi lancera dans quatre ans la production de son dernier modèle à combustion et se concentrera sur de nouveaux modèles électriques dès 2026.

La révolution électrique est enclenchée chez l'Allemand Audi, avec désormais une date de péremption pour les nouvelles voitures équipées des traditionnels moteurs à combustion. Le CEO du constructeur automobile, Markus Duesmann, a annoncé ce mardi que la marque lancerait "dans quatre ans" la production de son "dernier modèle à combustion" dans le cadre d'une "transition déterminée vers l'ère électrique".

Audi compte se concentrer sur les nouveaux modèles électriques à partir de 2026, et cessera ainsi de produire des voitures avec moteur à combustion d'ici à 2033. "Nous sommes convaincus et nous soutenons totalement les voitures électriques. Chez Audi, on investit 15 milliards d’euros d'ici à 2025 dans la voiture électrique", nous expliquait récemment Markus Duesmann, qui prévoit que d'ici à 2030, 60% des Audi vendues en Europe seront 100% électriques. À ce niveau, Audi Brussels occupe une place de choix puisque c'est à l'usine de Forest que l’aventure électrique du constructeur a réellement commencé, avec la production des e-tron depuis fin 2018.

Une exception en Chine?

Une décision qui semble définitive, certes... Mais loin d'être radicale puisque Audi pourrait faire exception avec la Chine, "où une demande au-delà de 2033 est possible". L'entreprise est associée dans l'Empire du Milieu à des constructeurs locaux pour la production et le développement de véhicules.

"La date exacte de la fin des ventes sera déterminée par les clients et la législation."
Audi

Ailleurs, la production de voitures à essence et diesel sera réduite progressivement et Audi "se réoriente stratégiquement" pour atteindre la neutralité en émissions de CO2 "au plus tard en 2050". Toutefois, "le dernier moteur à explosion d'Audi sera le meilleur jamais construit", a promis Markus Duesmann. "La date exacte" de la fin des ventes "sera déterminée par les clients et la législation", selon Audi.

Rattraper Tesla

Ce virage électrique accéléré, sous pression de normes européennes anti-pollution de plus en plus strictes, s'inscrit dans une ambitieuse transition du groupe Volkswagen, qui verra les principales marques du géant allemand proposer de plus en plus de modèles à batteries pour rattraper le concurrent Tesla.

Le groupe a prévu d'investir un total de 46 milliards d'euros en cinq ans dans cette réorientation. Volkswagen compte aussi produire lui-même dans six usines européennes les cellules des batteries électriques, composante clé, mais dont le marché est actuellement dominé par des fournisseurs asiatiques.

Si Audi va très vite vers l’électrique, le virage est moins serré que pour Volvo qui va devenir entièrement électrique d’ici 2030.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés