Publicité

BMW, bientôt fournisseur de Spyker?

Le constructeur néerlandais de voitures de luxe Spyker, nouveau propriétaire du Suédois Saab, annonce qu'il mène des discussions avec BMW. Il semble que Saab souhaite acheter des moteurs et des boites de vitesse au constructeur allemand. L'action Spyker s'envole à Amsterdam.

Spyker "a pris note des récentes spéculations de presse concernant une possible relation de fournisseur avec BMW. Le groupe confirme que des discussions sont en cours", a indiqué le constructeur néerlandais de voitures de luxe dans un communiqué. Un magazine spécialisé allemand avait affirmé en août que Saab voulait acheter à BMW des moteurs et des boites de vitesse.

Spyker a affirmé dans le communiqué qu'il donnerait des précisions "lorsqu'un accord final sera conclu". "Une annonce de coopération sera faite mercredi à l'usine de Saab à Trollhattan en Suède", selon un porte-parole de Saab aux Pays-Bas, Dick Braakhekke, qui a refusé de donner des précisions sur le contenu de l'annonce.

L'action de Spyker s'est envolée lundi à la bourse d'Amsterdam, gagnant 64,21% à 3,94 euros à 14H30 (12H30 GMT), à l'indice AScX.

Basé à Zeewolde (centre des Pays-Bas) et coté à la Bourse d'Amsterdam, Spyker, qui n'a jamais été bénéficiaire depuis sa création en 2000, avait racheté Saab à General Motors dans le but de relancer la marque suédoise, dont la production avait été interrompue fin janvier.

Saab a vendu 10.500 voitures au cours du premier semestre, contre 24.300 à la même période un an auparavant. Le constructeur espère vendre 45.000 véhicules en 2010 et 80.000 en 2011, avec un résultat bénéficiaire en 2012 grâce à une production annuelle de 120.000 voitures.

Durant ses vingt ans passés dans le giron de GM, Saab n'avait jamais été dans le vert. En 2009, sa production avait plongé à 38.756 véhicules, contre environ 93.000 en 2008.

 

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés