BMW et Mercedes, gagnants sur le marché belge

Une Polo blue motion avec la lettre signifiant à son propriétaire que le véhicule est muni du fameux logiciel de trucage. ©BELGA

Alors que le marché belge de l’automobile continue à reprendre des couleurs au mois d’octobre (+3,57%), les chiffres d’immatriculations de Volkswagen d’octobre ne diffèrent pas vraiment de leur tendance annuelle.

"Entre la commande d’un véhicule et sa livraison/son immatriculation se passe souvent plusieurs semaines ou mois"
Joost Kaesemans
directeur de la communication à la Febiac

La marque Volkswagen a enregistré 73 voitures de moins en octobre (-1,85% contre une tendance sur 10 mois de -1,67%). Une baisse contrebalancée par Audi et ses 350 véhicules supplémentaires vendus qui font progresser la marque de près de 15% au mois d’octobre, soit trois fois meilleure que sur l’année. Parmi les autres marques du groupe VW, Skoda (+7,17%) enregistre 110 immatriculations de mieux en octobre et Seat (-31,95%) en perd 185. Seat est l'autre marque du groupe à connaitre une grande différence de tendance au mois d’octobre.

©Mediafin

 Il est donc très difficile de dire s’il y a déjà un effet VW. "Il est encore un peu tôt pour éventuellement voir un effet ‘VWgate’. Entre la commande d’un véhicule et sa livraison/son immatriculation se passe souvent plusieurs semaines ou mois", nous explique ainsi Joost Kaesemans, directeur de la communication à la Fédération belge de l'industrie de l'automobile et du cycle (Febiac).

Il faut dire que les marques Volkswagen sont aidées par un secteur automobile qui reprend du poil de la bête depuis quelques mois après un début d’année difficile. Sur 10 mois, on a ainsi immatriculé 5786 voitures particulières de plus que sur la même période en 2014, soit une progression de 1,36%.

 

Les grands bénéficiaires de cette tendance sont les marques Premium allemandes BMW et Mercedes qui voient leurs immatriculations augmenter de 14,08% sur 10 mois, même si BMW enregistre un revers au mois d’octobre (-10,77%) contrairement à Mercedes (+19,63%).

Calors Ghosn posait en février avec la Kadjar. Le véhicule a commencé à être livré en nombre en septembre en Belgique et soutient les immatriculations de la marque. ©Reuters

Renault, qui se dispute la place de n°1 belge avec la marque VW, a enregistré un très beau mois d’octobre et y a immatriculé plus de 1.000 véhicules supplémentaires (+33,34%) portant sa progression sur 10 mois à 7,76%. "La date officielle de lancement du Kadjar c’était juin, mais on avait très peu de volumes. Les livraisons effectives ont commencé en septembre. Clio et Captur fonctionnent bien et la Twingo est première dans son segment auprès des particuliers, c’est une très bonne année", explique Karl Schuybroek directeur communication auprès de Renault Belux.

A l’inverse, Dacia, la marque bon marché du groupe Renault connait une année plus difficile. En octobre, les ventes de Dacia sont en recul de 14,34% pour une baisse sur 10 mois de 5,63%. "On a peu d’actualité produits", analyse Karl Schuybroek.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés