Cardoen est désormais français

©Photo News / Bert Van den Brouck

Le vendeur de voitures à bas prix, Cardoen, est racheté par l'acteur internet français Aramisauto.com. La direction et la marque belge devraient toutefois subsister.

Cardoen passe dans des mains françaises. Le spécialiste de la vente de voitures entre dans le giron d'Aramisauto.com, acteur de la vente automobile en ligne. "Les actionnaires de Cardoen, KeBeK (un fonds de placement privé belge, NDLR) et la famille Cardoen, ont conclu un accord portant sur la cession de leurs participations à l’entreprise Aramisauto.com", lit-on dans un communiqué.

Le montant de l'opération n'a pas été dévoilé. 

La direction de Cardoen restera toutefois aux commandes. "Il n’y a aucune incidence sur les conditions de travail des employés de Cardoen."

Pas d'incidence non plus sur l’identité de la marque de Cardoen et sur sa stratégie. L’expansion de son réseau de supermarchés de véhicules, telle que prévue, est maintenue. Des nouvelles implantations s'ouvriront donc bel et bien dans les six prochains mois à Geel, Charleroi et Liège.

"La croissance rapide de Cardoen en Belgique nous a incités à envisager une extension de nos activités à l’échelle européenne. Avec Aramisauto.com, nous avons trouvé le partenaire adéquat, qui dispose d’une grande expérience dans le domaine de l’e-commerce et de la vente en ligne de véhicules. Grâce à ce savoir-faire supplémentaire, Cardoen pourra donner un coup d’accélérateur à sa mission consistant à offrir aux clients le moyen le plus pratique d’acheter une voiture, tout en proposant une interaction plus efficace que jamais entre le site web et notre réseau de supermarchés", explique Wim Vos, patron de Cardoen.

La transaction est soumise à l’approbation réglementaire des autorités belges.

©Wim Kempenaers

Cardoen, c'est un chiffre d'affaires annuel de 160 millions d'euros; plus de 13.000 véhicules vendus via le site internet ou les 13 supermarchés de l'enseigne. L'offre de Cardoen se compose enfin de 25 marques différentes, vendues selon la stratégie de Cardoen à un prix moyen de 15.000 euros. 

De son côté, Aramisauto.com est présent en France et en Espagne. Le site propose 2.000 véhicules de plus de 30 marques. L'entreprise emploie par ailleurs 500 personnes.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Contenu sponsorisé

Partner content