Carlos Ghosn révoqué par les actionnaires de Nissan

©REUTERS

Carlos Ghosn a été révoqué par les actionnaires de Nissan après 20 ans de règne.

Les actionnaires de Nissan, réunis lundi à Tokyo, ont voté la révocation du mandat d'administrateur de Carlos Ghosn, déjà limogé de la présidence après son arrestation initiale en novembre.

• L'assemblée générale a par ailleurs entériné l'élection comme membre du conseil d'administration du président de Renault, Jean-Dominique Senard, qui s'est dit "très honoré".

Face aux actionnaires lors d'une assemblée générale extraordinaire, pour la première fois depuis le début de l'affaire Ghosn, le directeur général de Nissan, Hiroto Saikawa, a déclaré que le constructeur envisageait de réclamer des dommages-intérêts à l'ancien président pour inconduite financière présumée.

Pour rappel, Carlos Ghosn a de nouveau été arrêté jeudi dernier par les procureurs de Tokyo, qui l'accusent d'avoir violé ses obligations professionnelles et d'avoir causé à Nissan des pertes financières de cinq millions de dollars (4,45 millions d'euros) entre décembre 2015 et juillet 2018. Il avait été remis en liberté le 6 mars contre le versement d'une caution de neuf millions de dollars après 108 jours passés en détention. Il devait s'exprimer lors d'une conférence de presse jeudi 11 avril. A la place, une vidéo de la déclaration de l'ancien dirigeant sera diffusée mardi, a indiqué le club des journalistes étrangers du Japon.

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect