Chrysler se dirige vers la Bourse

©REUTERS

Le constructeur automobile américain Chrysler, dont Fiat détient 58,5%, est prêt à déposer sa demande d'entrée en Bourse dans les prochains jours, a déclaré au Financial Times Sergio Marchionne, patron des deux groupes.

Le constructeur automobile américain Chrysler, dont Fiat détient 58,5%, est prêt à déposer sa demande d'entrée en Bourse dans les prochains jours, a déclaré au Financial Times Sergio Marchionne, patron des deux groupes.

"Nous devrions être prêts à déposer (les documents pour l'IPO) d'ici la troisième semaine de ce mois", a-t-il déclaré au journal.
"Nous devons en passer par ce processus de détermination de la valeur" de Chrysler, a-t-il dit au FT en allusion au conflit sur le prix qui oppose depuis des mois Fiat au fonds américain Veba, détenteur des 41,5% restants de Chrysler, qu'il souhaite lui racheter.

Veba "a clairement fait savoir qu'il ne souhaite pas conserver cet actif à long terme. Il veut le monétiser et nous devons donc trouver un moyen pour qu'ils en sortent sans créer ce que je considère comme des attentes exceptionnellement élevées ou anormales en termes de valeur", a-t-il ajouté.
Selon le FT, Fiat évalue la totalité de Chrysler à 4,2 mds USD, tandis que Veba l'estime à 10,3 mds USD.

Vendredi, M. Marchionne avait estimé que l'entrée en Bourse de Chrysler était "possible d'ici la fin de l'année mais plus probable au premier trimestre 2014". Les négociations en cours avec Veba se poursuivent mais "les positions ne se sont pas rapprochées", avait-il dit.

La perspective d'un report de la fusion Fiat-Chrysler en raison du passage par une entrée en Bourse pesaient sur le cours de Fiat lundi à la Bourse de Milan: le titre reculait de 0,57% à 6,115 euros vers 08H50 GMT dans un marché en hausse de 0,79%.

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect