D'Ieteren veut lancer des projets de navettes autonomes

©Belgaimage

L'importateur automobile belge D'Ieteren veut lancer cette année encore des projets de navettes autonomes, par l'entremise de Lab Box, l'incubateur de start-ups axées sur la mobilité, a-t-il annoncé à l'occasion du salon de l'auto de Bruxelles.

La société discute actuellement avec différentes organisations publiques et privées qui seraient intéressées de lancer un tel service dans leur ville, sur leur campus ou sur le site de leur entreprise. L'institut de sécurité routière Vias a déjà réalisé des tests de navettes autonomes à Han-sur-Lesse et Waterloo. Lab Box se dit à présent prêt à faire un usage commercial de cette nouvelle technologie. 

  L'incubateur se trouve déjà derrière l'application de mobilité Pikaway, active en phase de test à Anvers. Celle-ci fait office de planificateur d'itinéraire et de plateforme de réservation et de paiement pour différentes solutions de déplacement comme la SNCB, De Lijn, les voitures électriques 'Poppy' (que l'on doit aussi à D'Ieteren) ou encore les sociétés de taxi et les vélos partagés. 

  Lab Box travaillera avec des navettes entièrement électriques et qui peuvent rouler de façon autonome sur des courtes distances prédéfinies. Dans un premier temps, les engins seront toujours supervisés par un conducteur et ne dépasseront pas une vitesse de 20km/h. "Avec l'évolution de cette technologie, les véhicules pourront rouler de plus en plus vite et les usages se multiplieront", assure la société.

L'incubateur a également annoncé son projet "MyMove", qui veut convaincre les salariés belges d'échanger leur voiture de société contre une solution plus flexible en faisant usage du budget mobilité, qui sera introduit au mois de mars. A la place de leur véhicule fourni par leur entreprise, les travailleurs auront accès à un parc partagé flexible composé de voitures plus petites et plus vertes, de vélos, de scooters et de trottinettes électriques. Une application mobile fera effet d'inventaire de la flotte et de clé pour les véhicules. Elle permet aussi de gérer le budget mobilité. Le lancement commercial est prévu au quatrième trimestre.

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect