David Goffin a choisi sa Peugeot

Le numéro 1 belge de tennis vient de signer un partenariat avec Peugeot Belux pour 3 ans. Désormais la manche gauche de ses maillots sera frappée de l’écusson du constructeur automobile. Un lion qui vient rejoindre les crocodiles de Kidibul et de Lacoste déjà présents sur les tenues du tennisman depuis deux ans.

En marge de sa préparation pour le premier tour de la Coupe Davis de tennis qui oppose la Belgique à la Suisse ce vendredi, David Goffin s'est vu offrir des mains du directeur marketing de Peugeot Belux, Emmanuel Scheenaerts, la toute dernière "sportive" de la marque au lion. L'opération n'est pas anodine. Elle ponctue plusieurs semaines de négociations et n'est que la cerise sur le gâteau d'un contrat de sponsoring d'une durée de trois ans.

"Pour nous c'est un investissement à long terme, aussi important qu'une grande campagne de communication en print sur un an. C'est juste une autre manière de communiquer, de mettre nos produits et notre marque en avant. "
Emmanuel Scheenaerts
Directeur marketing - Peugeot Belux

Dès son prochain match, le joueur belge portera sur sa manche gauche le lion emblématique du constructeur automobile. Pas un mot sur les montants négociés, clause de confidentialité oblige. De plus, il est difficile de chiffrer ce type de contrats tant ils comportent une part variable très importante.

"Grâce à ce type de contrat, je peux davantage investir dans mon encadrement sportif et me permettre d'être accompagné par toute mon équipe lors de mes déplacements. A ce niveau, avoir les meilleurs éléments dans son équipe ça coûte cher."
David Goffin
Numéro 1 belge de tennis

Même si David Goffin brille sur les courts du monde entier, il est encore loin du rayonnement de Justine Hénin ou Kim Clijsters. Du coup, son exposition internationale ne vaut pas encore celle des stars du circuits. Par exemple, son idole, Roger Federer, gagne annuellement 10 millions de dollars avec Nike et cela sur une période de dix ans.

Selon différents opérateurs marketing spécialisés dans le sport, des joueurs de tennis classés au-dessus de la vingtième place mondiale (David Goffin est actuellement le 21ème joueur mondial) peuvent signer des contrats annuels autour des 60.000 euros hors primes et avantages en nature.

Pour Philippe Stassen, propriétaire de la marque Kidibul qui sponsorise également David Goffin, les montants deviennent importants si les performances des sportifs ne suivent pas.

Les contrats de sponsoring sont donc assortis de différentes clauses inhérentes au métier de sportif. S'il n'est plus en mesure d'assurer ses engagements pendant un temps défini au préalable (à cause d'une blessure par exemple) le contrat peut tout bonnement être rompu.

Aussi, il n'est pas rare de trouver sur de tels contrats des points qui limitent les jours où le sportif est entièrement disponible pour son sponsor. Ce dernier organise alors des rencontres avec ses clients ou prévoit le tournage d'une publicité. Chez Peugeot Belux, on nous promet dans quelques mois une campagne spéciale "Roland Garros" avec David Goffin pour la sortie de leur modèle annuel du même nom. 

 

 

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés