Des semestriels meilleurs que prévu

Encore une fois, beaucoup de sociétés ont agréablement surpris les investisseurs en réalisant un premier semestre meilleur qu'attendu. Du coup, la plupart des prévisions sont maintenues, voire rehaussées pour certaines. En revanche, on retiendra les mauvaises prestations d'EDF, d'Alcatel-Lucent, d'All Nippon Airways, de British Airways et d'Anglo American

En France :  Beaucoup d'entreprises ont publié des résultats meilleurs que prévu, ce qui leur a permis de confirmer leurs prévisions voire de les relever. C'est le cas du chimiste Rhodia, de l'industriel Schneider Electrics, de Michelin et du groupe européen EADS. Sans surprise, EDF a publié un bénéfice net en chute de près de 50% en raison d'une importante provision.

 

CNP ASSURANCES

  • Le premier assureur de personnes en France CNP Assurances a enregistré au premier semestre un bénéfice net en hausse de 8,0% à 542 millions d'euros, soutenu par la croissance à l'international, notamment au Brésil, ainsi que par les ventes dans le réseau Caisse d'Epargne.

 

RHODIA

  • Le groupe de chimie Rhodia a annoncé vendredi des résultats en forte amélioration pour le deuxième trimestre et a de nouveau relevé ses prévisions de rentabilité pour l'ensemble de l'année. Le bénéfice net trimestriel est de 43 millions d'euros, contre une perte de 40 millions sur la même période un an auparavant, un résultat supérieur aux 39 millions attendus par les analystes du consensus Dow Jones Newswires.


ALCATEL-LUCENT

  • L'équipementier en télécoms Alcatel-Lucent a confirmé vendredi ses perspectives 2010, malgré la pénurie de composants qui le touche et une perte nette de 184 millions d'euros enregistrée au deuxième trimestre, contre un bénéfice de 14 millions il y a un an. Sur cette même période, ses ventes s'inscrivent en recul de 2,4%, à 3,8 milliards d'euros, un chiffre meilleur qu'attendu par les marchés. Les analystes tablaient sur 3,65 milliards.

 

JCDecaux

  • JCDecaux a publié vendredi un bénéfice net de 65 millions d'euros au premier semestre, multiplié par près de 15 sur un an, soulignant que les résultats du groupe français d'affichage et de mobilier urbain reflétaient "l’augmentation des dépenses des annonceurs.

 

LAFARGE

  • Le groupe de matériaux de construction Lafarge, qui a enregistré au premier semestre un bénéfice net en hausse de 6% à 393 millions d'euros et des ventes en recul de 3 % à 7,712 milliards, a annoncé vendredi des mesures de réductions de coûts et d'investisssements en 2011.

 

EDF

  • Electricité de France (EDF) a enregistré au 1er semestre un bénéfice net de 1,66 milliard d'euros, en baisse de 46,9% sur un an, en raison d'une provision passée pour couvrir les risques de perte de valeur de ses activités nucléaires aux Etats-Unis, selon un communiqué.

 

SCHNEIDER ELECTRIC

  • Le groupe industriel Schneider Electric a publié vendredi un bénéfice semestriel plus que doublé, à 735 millions d'euros, grâce notamment à la croissance de ses activités dans les pays émergents, et a relevé son objectif annuel de marge opérationnelle courante (EBITA) à 15,5%.

 

TOTAL

  • Le groupe pétrolier français Total a annoncé vendredi un nouveau bond de son bénéfice net ajusté à 2,96 milliards d'euros au deuxième trimestre (+72% sur un an), notamment grâce à la hausse des prix du pétrole. Le chiffre d'affaires s'est quant à lui établi à 41,3 milliards d'euros, soit une progression de 31%.

 

PPR

  • Le groupe de luxe et de distribution PPR a vu son bénéfice net plus que doubler au premier semestre, grâce à l'accélération de ses ventes à l'international, au luxe et internet, parlant de "bonnes perspectives" à court et moyen terme. Sur les six premiers mois de l'année, le bénéfice net de PPR s'est envolé de 113,3% à 403 millions d'euros, comparé à la même période un an plus tôt, a indiqué le groupe dans un communiqué.

 

MICHELIN

  • Le groupe français de pneumatiques Michelin revient dans le vert au 1er semestre 2010 avec un bénéfice net part du groupe de 503 millions d'euros, contre une perte de 119 millions un an plus tôt, a-t-il annoncé vendredi, en fixant un objectif de marge élevée pour l'exercice 2010.

 

RENAULT

  • Le groupe automobile français Renault a renoué avec les bénéfices au premier semestre et confirmé l'objectif annoncé en début d'année d'"une augmentation de ses parts de marché dans les principaux marchés du groupe", lors de la présentation vendredi de ses résultats semestriels. Le constructeur a réalisé un bénéfice net part du groupe de 780 millions d'euros au premier semestre contre une perte nette de 2,732 milliards d'euros un an plus tôt, et un chiffre d'affaires en hausse de 23,1% à 19,668 milliards d'euros.


EADS

  • Le groupe européen EADS a annoncé vendredi avoir relevé ses objectifs pour l'année et tabler désormais sur plus de 44 milliards d'euros de chiffre d'affaires en 2010, en constatant une amélioration de la situation de l'aviation commerciale.

 

IMERYS

  • Le groupe de minéraux industriels Imerys a publié vendredi des résultats en forte progression, soutenus par la reconstitution de stocks par les industriels, et a indiqué attendre un net redressement de sa marge en 2010.

 

 

Au Japon :  Le constructeur automobile Honda a dégadé un bénéfice net record sur les six premiers mois de l'année tandis que la compagnie aérienne ANA a enregistré une lourde perte, mais ses ventes ont augmenté.

 

HITACHI

  • Le conglomérat japonais Hitachi a annoncé vendredi un bénéfice net de 86,1 milliards de yens (748 millions d'euros) pour le premier trimestre de l'année budgétaire 2010-2011, grâce à un rebond de 13,7% de ses ventes, mais, prudent, il a conservé ses prévisions de bénéfice annuel.

 

ANA

  • La deuxième compagnie aérienne japonaise, All Nippon Airways (ANA), a fait état vendredi d'une perte nette de 5,25 milliards de yens (44 millions d'euros) au terme du premier trimestre de 2010-2011, mais ses ventes ont augmenté et la compagnie a dégagé des marges d'exploitation.

 

HONDA

  • Le deuxième constructeur automobile japonais, Honda Motor, a dégagé un énorme bénéfice net de 272 milliards de yens (2,36 milliards d'euros) au premier trimestre et revu en forte hausse sa prévision de profit net annuel.

 

MITSUBISHI CORPORATION

  • La première maison de commerce japonaise, Mitsubishi Corporation, a annoncé vendredi un doublement de son bénéfice net au terme du premier trimestre de l'exercice 2010-2011, à 140,4 milliards de yens (1,22 milliard d'euros), grâce à un bond de 19,2% de son chiffre d'affaires. Des gains sur des valeurs financières et des transferts d'actifs ont gonflé ce profit, qui s'avère supérieur au résultat d'exploitation.

 

MITSUBISHI HEAVY INDUSTRIES

  • Le groupe d'industrie lourde, d'énergie et d'équipements aérospatiaux japonais Mitsubishi Heavy Industries (MHI) a annoncé vendredi avoir dégagé un bénéfice net de 10,47 milliards de yens (91 millions d'euros) au terme du premier trimestre 2010-11, ses ventes ayant crû de 10,1%.

 

En Corée du Sud: Ici aussi, les résultats d'entreprises sont excellents.

 

SAMSUNG ELECTRONICS

  • Le groupe sud-coréen Samsung Electronics a publié vendredi un bénéfice net record au deuxième trimestre, en hausse de 83% sur un an à la faveur de la reprise économique mondiale. D'avril à juin, le bénéfice net s'est établi à 4.280 milliards de wons (3,6 mds USD).

 

KIA

  • Le deuxième fabricant automobile sud-coréen Kia Motors a annoncé vendredi un bénéfice net en hausse de 61% au deuxième trimestre sur un an grâce à de bonnes ventes et le succès de ses nouveaux modèles. D'avril à juin, le bénéfice net s'est établi à 557,8 milliards de wons (470,2 millions de dollars) contre 347,1 milliards de wons un an plus tôt, a annoncé le groupe dans un communiqué.

Aux Etats-Unis:

MERCK

  • Le laboratoire pharmaceutique américain Merck a publié un bénéfice net trimestriel en chute de 52% à 752,4 millions de dollars, restant cependant meilleur que prévu, avec un chiffre d'affaires presque doublé (+92%) après l'intégration de son concurrent Schering-Plough.

    Rapporté au nombre d'actions et hors éléments exceptionnels, le bénéfice du deuxième trimestre revient à 86 cents, alors que les analystes en attendaient 83.

    Le chiffre d'affaires est en revanche en léger retrait sur les attentes, à 11,346 milliard de dollars, alors que le marché avait tablé sur 11,45 milliards de dollars.

    Le groupe a resserré sa fourchette de prévision de bénéfice courant par action annuel, attendu entre 3,29 et 3,39 dollars, au lieu de 3,27 à 3,41 précédemment annoncé. Le chiffre d'affaires annuel est attendu entre 45,4 et 46,1 milliards de dollars. Les attentes des analystes se trouvaient jusqu'à présent dans les milieux de ces fourchettes.

 

 

En Angleterre:  Les résultats de British Airways sont mauvais, mais le groupe a confirmé ses objectifs, ce qui semblait rassurer les investisseurs à l'ouverture des échanges à Londres. Même constat pour le minier Anglo American.


BRITISH AIRWAYS

  • La compagnie aérienne britannique British Airways (BA) a vu sa perte nette se creuser encore sur son premier trimestre achevé fin juin, à 122 millions de livres, a-t-elle annoncé vendredi, tout en confirmant son objectif d'un retour à l'équilibre sur l'exercice.


ANGLO AMERICAN

  • Le groupe minier diversifié anglo-sudafricain Anglo American a annoncé vendredi une chute de 31% de son bénéfice net au premier semestre à 2,061 milliards de dollars, liée à une base de comparaison défavorable, et évoqué des perspectives plus incertaines à court terme.

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés