En route vers le futur

©DOC

L’Echo a pris place dans un véhicule du futur, la F015 de Mercedes-Benz. Totalement autonome, celui-ci ressemble plus à un salon sur roues qu’à une voiture et donne un aperçu sans précédent de ce que le futur de l’automobile pourrait être.

Dans K2000, cette série télévisée des années 80, David Hasselhoff appelait sa voiture Kitt avec sa montre et sa voiture intelligente venait directement le chercher. 30 années plus tard, aujourd’hui à San Francisco, David Hasselhoff est allemand, ingénieur et répond au nom de Jäger Thomas. Il appelle la F015, la "concept car du futur" de Mercedes-Benz avec son Smartphone sur une application dédiée. Celle-ci vient nous chercher.

Quelques minutes plus tard, il fait pivoter son siège de conducteur de 180° et nous sommes quatre à l’intérieur de l’habitacle, assis en vis-à-vis. Alors que la F015 fait son parcours sans aucun chauffeur, nous discutons des possibilités offertes par ce modèle du futur.

©Daimler AG

Au fil de la discussion, nous faisons défiler les menus sur des écrans tactiles dans les portes. "Si on changeait l’ambiance dans la voiture", nous dit Thomas Jäger en changeant les décors qui défilent sur les écrans intégrés aux portières. Ensuite, il me donne le contrôle de la voiture alors que je suis assis derrière le siège passager. La situation est surréaliste. La voiture fait son bonhomme de chemin pendant que nous inspectons toutes les possibilités de ce prototype.

"Mettez la conduite en mode dynamique, c’est plus fun", me dit Jäger. Je m’exécute, la voiture suit. Sur l’ancienne base navale militaire d’Alameda, avec San Francisco dans le fonds en décors idyllique, sous un ciel immaculé, la voiture fait des accélérations, des changements de direction, passe entre des mannequins pour finalement revenir se garer au point de départ.

La réalité dépasserait-elle la fiction? Pas encore, mais les équipes de chercheurs de Mercedes-Benz en sont persuadées, la voiture autonome en pleine circulation n’est plus une utopie. Et la F015 c’est leur vision d’un futur à moyen terme, aux alentours de 2030.

Comme d’autres grands constructeurs, Mercedes-Benz est en effet à pied d’œuvre pour développer le véhicule autonome. On rappelle ici que 90% des accidents sont dus à l’être humain.

7,5 millions de km
Un accident avec blessé grave arrive en moyenne une fois tous les 7,5 millions de kilomètres parcourus, a-t-on calculé chez Mercedes-Benz. Pour que la voiture autonome ait un sens, il faudrait qu’elle fasse mieux que cette moyenne

Voiture conceptuelle

La F015 est, dans toute cette aventure, une voiture conceptuelle qui au-delà des aspects à proprement parler de conduite autonome, entend anticiper ce que serait la voiture et la mobilité du futur à proprement parler sous tous ses aspects. Vous trouverez par exemple un "futuriste", une sorte d’ingénieur philosophe, au sein d’une équipe de chercheurs de Mercedes-Benz qui a réellement tenté de se projeter en avant.

©RV DOC

L’effet est au rendez-vous. Du fait du mode autonome, c’est toute la voiture qui doit être repensée. "Vous vous réappropriez votre temps", nous dit ainsi Ratko Jagodic qui a développé des systèmes de commandes basés sur les mouvements des bras et des yeux des utilisateurs. Le système n’est pas encore 100% au point, "c’est toujours les derniers 20% les plus difficiles, mais rappelez-vous où on en était il y a 10 ans avec la navigation tactile", ajoute ainsi "Ratko", comme il se présente. Les nouveautés, la voiture en est truffée.

Le design de la voiture est ainsi très différent de ce qu’on a l’habitude de voir. "Une voiture du futur n’a pas vocation à ressembler à une voiture actuelle", sourit Hartmut Sinkwitz, directeur du design intérieur de la F015 luxury in motion. "La voiture, après la maison et le bureau, est le troisième endroit où l’on passe le plus de temps", rappelle Herbert Kohler, vice président de la recherche chez Daimler.

L’idée était d’arriver à créer au sein de la voiture la même liberté que vous auriez dans votre salon. Ce n’est pour rien que les portes de la F015 s’ouvrent comme celle d’un Saloon de Westerns.

Dans la voiture du futur, l’intérieur devient donc plus important que l’extérieur. Car il s’agit d’un espace de vie, de votre espace de vie. "D’habitude, le design intérieur se développe toujours en parallèle du design extérieur, mais ici on a vraiment voulu travailler ensemble", ajoute Sylvain Whenert, en charge du design extérieur de la voiture.

[Suivez Benjamin Everaert sur Twitter en cliquant ici]

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés