Genk, les dessous d'un accord

Les ouvriers de la marque à l’oval auront été sous pression six bons mois. Du côté des médias, malgré des rencontres au sommet entre la Flandre de Kris Peeters et Ford Europe, l’information filtrait au compte-gouttes quant aux risques réels pour l’usine limbourgeoise de perdre (au moins une partie de) sa production.

Et la mini " saga " Ford Genk se termine bien…Il n’aura finalement fallut que quelques minutes pour que la base puis Ford Europe valident le plan ficelé par la direction belge et les syndicats de Genk.

Au Mondial de Paris, l’accord signé, certains détails sur la teneur des discussions, les plans d’alternative de Ford ont finalement pu être glanés. Depuis longtemps, l’avenir de la production de Genk se jouait en Belgique. Ford n’avait donné qu’un mot d’ordre à Guy Martens : atteindre les 12% d’économie. À ce niveau, la Mondeo serait pour Genk.

Le rôle joué par le patron belge semble avoir conforté le groupe dans la justesse de sa stratégie. Enfant du Limbourg, Guy Martens s’est battu pour finalement obtenir les meilleures conditions possibles pour Ford auprès des autorités locales et s’adjuger le soutien de la Flandre.

Le constructeur américain n’avait semble-t-il, de son côté, pas de réel plan B pour assembler sa Mondeo à court terme. Le modèle aurait pu déménager à Louisville dans le Kentucky. Mais les coûts d’exportation vers l’Europe – par l’Atlantique ou par l’Asie (les deux pistes existaient) – se seraient révélés exorbitants.

Le fait que les syndicats belges se soient montrés aussi réceptifs aux demandes de la direction a joué en faveur de la Belgique. Au lieu d’être prolongée en deux temps, l’usine de Genk reçoit directement la certitude d’assembler 3 modèles.

Dans son édition de mercredi "Het Nieuwsblad " indiquait que la production espérée jusqu’en 2020 inclut un investissement de 700 millions d’euros à Genk. Lors de l’interview qu’il nous a donné, Stephen Odell a religieusement évité de fournir la moindre prévision chiffrée. Mais dans les allées du Salon de Paris, l’information concernant ce montant de 700 millions d’euros circulait…

 

 

 

 

 

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés