GM paiera s'il ne respecte pas ses engagements avec Opel

Le constructeur automobile américain General Motors (GM) versera jusqu'à 1,1 milliard d'euros au personnel des filiales européennes Opel et Vauxhall, si l'entreprise ne respectait pas ses promesses d'investissement.

GM a soumis aux autorités boursières des documents qui indiquent aussi que GM s'attend à conclure un accord à ce propos avec les syndicats d'ici fin septembre, selon le "Wall Street Journal".

 

L'assainissement des activités européennes en perte est l'une des priorités de GM, qui veut reprendre sa cotation boursière. Un an après l'accord judiciaire, le constructeur automobile de Detroit a déjà engrangé un bénéfice de plusieurs milliards, alors qu'Opel et Vauxhall ont perdu 637 millions de dollars au cours des six premiers mois de l'année.

 

Plus de détails concernant la réintroduction en bourse de GM devraient être connus ce mardi. Le constructeur automobile souhaiterait lever jusqu'à 16 milliards de dollars pour ce faire.

 

GM a indiqué en février vouloir investir 11 milliards d'euros au cours des cinq prochaines années pour le renouvellement la gamme de véhicules Opel. Si le groupe ne respecte pas cet engagement, GM devrait payer annuellement 265 millions d'euros au personnel entre 2011 et 2014, selon le Wall Street Journal.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés