Intel achète une start-up israélienne pour 15 milliards de dollars

©REUTERS

Le titre Intel recule dans les premiers échanges à New-York alors que Mobileye s'envolle.

Le géant américain des semi-conducteurs Intel a annoncé ce lundi dans un communiqué avoir racheté Mobileye , une société israélienne spécialisée dans des systèmes anti-collisions et d'assistance à la conduite. La transaction a été approuvée par les conseils des deux entreprises et sera finalisée dans les neuf prochains mois.

• Montant de la transaction? 15,3 milliards de dollars. Intel précise qu'il va payer 63,54 dollars en numéraire par action, ce qui représente une prime de 34,4% par rapport au cours de clôture de vendredi.

Il s'agit d'un montant record pour la reprise d'une société israélienne de haute technologie par un partenaire étranger.

Intel estime que la transaction devrait immédiatement doper son bénéfice par action et sa trésorerie. Par ailleurs, l'entreprise s'attend à ce que l'ensemble des systèmes de données et des services sur ce secteur devrait représenter un marché dépassant les 70 milliards de dollars en 2030.

Vers 14h40, l'action Mobileye progressait de 29,41% tandis que le titre Intel reculait de 0,89%.

Déjà en collaboration

©REUTERS

Créé en 1999, Mobileye est spécialisé dans la vision artificielle appliquée à l'automobile. Il représente 70% du marché mondial des logiciels d'assistance à la conduite et des systèmes anti-collision pour le secteur automobile. L'action est entrée à la Bourse de New York en 2014. Sa capitalisation boursière est de quelque 10,6 milliards de dollars.

Intel et Mobileye collaborent déjàLes deux sociétés se sont déjà associées avec BMW dans le domaine de la voiture autonome et comptent tester une flotte d'une quarantaine de véhicules sur route au second semestre de cette année. Le constructeur allemand a annoncé cette alliance en juillet, avec pour objectif affiché de mettre sur le marché autour de 2021 des véhicules capables de rouler sans intervention humaine.

Intel est très bien implanté en Israël depuis l'ouverture à Jaffa en 1974 de son premier centre de développement. En avril 2014, le groupe a annoncé un investissement de 4,1 milliards d'euros pour moderniser son usine de microprocesseurs à Kiryat Gat, dans le sud d'Israël.

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés