Publicité

James Murdoch, futur président de Tesla?

James Murdoch (21st Century Fox) pourrait passer d'administrateur de Tesla à président. ©REUTERS

Des administrateurs de Tesla proposent le patron de la Twenty-First Century Fox pour reprendre la présidence du groupe, laissée vacante par son fondateur Elon Musk. James Murdoch est, rappelons-le, déjà administrateur du constructeur de véhicules électriques.

Certains administrateurs de Tesla ont proposé que leur collègue James Murdoch, par ailleurs directeur général de Twenty-First Century Fox, succède à Elon Musk au poste de président du constructeur américain de voitures électriques, rapporte le New York Times, citant des sources proches du conseil.

Le quotidien ajoute que James Murdoch ne s'est pas porté candidat pour le poste et qu'il n'a pas évoqué le sujet avec d'autres administrateurs. Le conseil d'administration n'a pas encore engagé la moindre discussion "sérieuse" au sujet de l'identité de son prochain président, poursuit le New York Times.

Le journal rapporte également qu'Elon Musk, lors d'une conférence téléphonique avec les administrateurs de Tesla, avait un temps brandi la menace d'une démission au cas où le conseil se montrait trop insistant sur la nécessité d'un accord avec la Securities and Exchange Commission (SEC). Finalement, le gendarme boursier américain a annoncé samedi que Tesla et Elon Musk allaient chacun verser une amende de 20 millions de dollars (17,3 millions d'euros) et que ce dernier, fondateur du groupe, allait quitter son fauteuil de président tout en conservant celui de directeur général.

Cet accord doit permettre à Elon Musk et à Tesla de sortir de la zone de turbulences qu'ils traversent depuis que l'homme d'affaires a été accusé d'avoir publié des tweets "faux et trompeurs" sur un possible retrait de la cote de Tesla.

James Murdoch, Tesla et Twenty-First Century Fox n'étaient pas disponibles pour faire un commentaire dans l'immédiat.

Mardi, Tesla a fait état d'une production record de véhicules au troisième trimestre, tout en disant que les droits de douane en Chine l'amèneraient à accélérer la construction de son usine de Shanghai.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés