Publicité
Publicité

L'automobile européenne dans le viseur de Trump, le secteur plie en Bourse

Le président américain a ordonné une enquête sur les importations automobiles aux Etats-Unis. Le cadre est identique à celui ayant précédé l'imposition de droits de douane sur l'acier et l'aluminium. Sur les marchés, cette annonce met les trois grands groupes automobiles allemands sous pression, leurs titres cédant plus de 2% en début de séance.