La baisse du marché auto se confirme

©AFP

Un mois de mai avec moins de jours ouvrables a accentué la baisse du marché automobile belge. Près de 6000 véhicules ont été vendus en moins sur les 5 premiers mois de l'année.

La baisse du marché automobile de véhicules particuliers neufs s'est confirmée en mai. Sur 5 mois, le marché est en baisse de 2,37% soit 5808 véhicules vendus en moins par rapport à la même période 2014.

"Avec 2 jours ouvrables de moins en mai 2015 face à mai 2014 (-5,71% NDLR), le marché de l’automobile neuve n’avait aucune chance de clôturer cette période dans le vert", tient-on à préciser du côté de la Fédération belge de l'Industrie de l'Automobile et du Cycle, la Febiac.

Il n'empêche que chez certains constructeurs, les chiffres ne sont guère réjouissants.

  • Volkswagen a ainsi vendu 8,25% de véhicules en moins sur cinq mois avec une baisse de plus de 15% sur le mois de mai.
  • Citroën reste aussi ancré dans le rouge avec une diminution des ventes de plus de 10% en mai et un total de 2191 véhicules vendus en moins sur 5 mois.
  • A l'inverse, Mercedes-Benz (+10,68%) et BMW (+8,72%) enregistrent les meilleures progressions dans le top 10 des constructeurs automobiles sur notre marché.

Jusqu'ici, les chiffres ne collent donc ni avec les prévisions ni avec les attentes de début d'année, où l'on espérait connaitre une année stable voire en légère progression. "Si la situation actuelle du marché belge de l’automobile neuve peut sembler en retrait face à la moyenne européenne, le caractère relativement stable de notre marché a également permis à celui-ci de prester au-dessus de la moyenne européenne lorsque bon nombre des marchés européens subissaient ces dernières années un vif recul", insiste-t-on à la Febiac.

La Fédération tenant à souligner que "la bonne prestation mensuelle réalisée une fois de plus par les véhicules utilitaires mérite très clairement d’être soulignée". En effet les véhicules utilitaires légers ont progressé de 10,6% en mai, malgré les deux jours ouvrables de moins. Sur 5 mois la progression de ce segment se situe à 11,84%.

 

 

 

 

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés