Publicité

La famille Moorkens cède 60% de ses activités automobiles à un groupe espagnol

Les directeurs Axel Moorkens et Damien Heymans pilotent Alcopa de concert. ©Wim Kempenaers

Alcopa, la financière familiale des Moorkens, annonce la création d'une joint-venture qu'elle partagera avec Bergé Auto, un distributeur espagnol, afin de loger Alcomotive, la branche du holding familial responsable de la distribution de véhicules en Europe.

Il n'y a pas que D'Ieteren dans la vie. Aujourd'hui, alors que l'industrie automobile est frappée de plein fouet par la crise sanitaire, l'autre spécialiste belge de la distribution de véhicules, Alcomotive, a discrètement annoncé qu'il changeait, en partie, de mains. Possédé par le holding familial Alcopa, bras financier de la famille Moorkens, Alcomotive devient une coentreprise partagée entre Alcopa et Bergé Auto, un distributeur espagnol. Le holding familial belge restera propriétaire de 40% de la joint-venture, les 60% restants revenant aux partenaires espagnols.

A l'heure actuelle, la transaction est sous la loupe des autorités européennes de la concurrence. Une procédure qui devrait durer 2 à 6 mois selon les intéressés. Dans un communiqué, les deux directeurs d'Alcopa, Damien Heymans et Axel Moorkens, ont attribué cette transaction à "un marché automobile volatile". "Il est crucial pour nous de joindre nos forces à celles d'un acteur établi afin de relever nos défis futurs avec succès. Les employés et partenaires d'Alcomotive peuvent être rassurés. Nous poursuivrons la même approche des affaires qu'auparavant", ont-ils ajouté. Il est d'ailleurs précisé que Damien Heymans sera maintenu à la tête de la nouvelle entité.

Europe et Amérique latine

Par cette opération, Alcopa s'ouvre la voie de l'Amérique latine. En effet, jusqu'ici la société distribuait près de 30.000 véhicules chaque année dans six pays européens. De son côté, Bergé Auto assure la distribution de plus de 150.000 véhicules par an en Espagne, au Portugal, en Suisse, en Allemagne, en Finlande, ainsi qu'en Amérique du Sud. La firme espagnole, qui a généré un chiffre d'affaires de 3,1 milliards d'euros en 2019, s'ouvre, quant à elle, le chemin du Benelux et de la Pologne, deux marchés chers aux yeux d'Alcomotive.

180.000
véhicules distribués
Ensemble, Alcomotive et Bergé Auto ont distribué quelque 180.000 véhicules en 2019.

Les Hyundai, Suzuki, Isuzu, Maxus, MG et SsangYong distribuées par la famille Moorkens ont permis à Alcomotive d'enregistrer 840 millions d'euros de recettes l'an passé. 

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés