Publicité
Publicité

'La Formule 1 n'est pas à vendre'

News Corp et Exor ont fait une tentative d'approche. Comme Carlos Slim avant eux. Sans succès.