Publicité
Publicité

La pénurie de semi-conducteurs plombe les immatriculations en juillet

©AFP

Un peu moins de 30.000 voitures neuves ont été immatriculées en juillet, soit 38% de moins qu'en juillet 2020. La faute à la pénurie de semi-conducteurs.

En juillet, 27.596 voitures neuves ont été immatriculées, soit 38% de moins qu'en juillet 2020 et 38,8% de moins qu'en juillet 2019. C'est ce qu'il ressort des chiffres publiés par le SPF Mobilité & Transports et la Fédération de l'automobile et du cycle (Febiac).

Sur les sept premiers mois de l'année, 259.987 immatriculations de voitures particulières ont été enregistrées, ce qui reste 0,4% de moins que lors des sept premiers mois de 2020, pourtant marqués par la crise du coronavirus. "Au-delà de la pénurie de semi-conducteurs qui affecte depuis plusieurs mois et continue encore d'affecter la production de véhicules neufs, mais aussi du jour ouvrable en moins recensé en juillet de cette année, l'examen détaillé des statistiques de juillet indique que le recul du marché des voitures particulières neuves est principalement à imputer au canal 'particuliers'. Celui-ci affiche une contraction de 49%, contre -26,7% pour le canal 'sociétés'", commentent l'administration et la Febiac dans un communiqué. En juillet, la marque de voiture la plus vendue en Belgique était BMW, avec 10,24% de parts de marché. Audi et VW complètent un podium 100% allemand.

La pénurie mondiale de semi-conducteurs affecte également le segment des utilitaires légers, qui affiche en juillet un recul mensuel de près de 40% mais une progression de plus de 12% sur le cumul des sept premiers mois de l'année par rapport à la même période de 2020. Les véhicules utilitaires lourds sont par contre en progression, tant sur base mensuelle que sur les sept premiers mois de l'année.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés