Le diesel reste majoritaire dans le parc belge

©Belga

Si du côté des ventes, c'est le véhicule essence qui domine, le diesel reste majoritaire dans le parc roulant. La baisse des ventes de diesel profite fortement à certaines marques comme Toyota.

On entend souvent que l’essence est devenue majoritaire en Belgique, ce qui est vrai en termes de ventes de véhicules neufs.

Mais si l'on regarde l’ensemble du parc roulant belge, ce n’est pas encore le cas. Les voitures diesel restent majoritaires sur nos routes, avec 3.193.658 unités, contre 2.518.942 voitures essence. C’est ce qui ressort des chiffres de Statbel, l’Office belge de statistique, publiés ce lundi et représentant le parc automobile belge arrêté au 1er août.

54,6%
54,6%
54,6% du parc roulant belge est encore diesel

"Le nombre de voitures équipées d’un moteur à essence augmente de 7,9% par rapport à l’an dernier, tandis que les voitures diesel poursuivent leur forte diminution (-4,4%, contre -2,5% en 2017)", apprend-on de Statbel.

La Belgique compte au total 5.853.782 voitures, soit une hausse de 1,2% par rapport à 2017. 54,6% du parc roulant belge est encore diesel.

Notons au passage, que 9.244 voitures entièrement électriques circulaient sur nos routes au premier août. Un petit chiffre, mais une augmentation de 41,1%.

3/4 des Toyota C-HR, un véhicule partiellement développé en Belgique, sont vendues en version hybride. ©REUTERS

La progression des véhicules hybrides-essence est du même acabit avec une progression de 39% du parc roulant. "Leur nombre a quadruplé en quatre ans, passant de 21.774 unités en 2014 à 81.107 en 2018", détaille Statbel. A noter que près de 6.000 voitures hybrides-diesel circulent également sur nos routes.

Toyota grand gagnant

Les marques ont bien compris que le diesel n'est plus en odeur de sainteté. C'est par exemple le cas de Toyota qui a décidé de retirer l'essentiel des versions diesel de ses catalogues (mis à part le Land Cruiser, le Proace et l'Hilux. Trois véhicules fort orientés diesel, mais qui représentent moins de 10% des ventes de Toyota chez nous).

Toyota estime que sa solution de véhicules hybrides qui se rechargent automatiquement en roulant est une très bonne alternative au diesel. "Chaque année la proportion d’hybrides augmente. Dans nos chiffres jusque fin août, 57% de nos ventes étaient des hybrides, tous modèles confondus", explique Aurélie Gerth, PR Manager chez Toyota-Lexus Belux

"Chaque année la proportion d’hybrides augmente. Dans nos chiffres jusque fin août, 57% de nos ventes étaient des hybrides, tous modèles confondus."
Aurélie Gerth
PR Manager chez Toyota-Lexus Belux.

Toyota possède ainsi la voiture "full-hybrid" la moins chère du marché, la Yaris, à un prix catalogue de 20.400 euros. "Grâce au full hybrid, on peut réduire sa consommation jusqu'à 70%", rappelle à ce titre Gerth.

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect