Le fonds saoudien pourrait investir dans un rival de Telsa

©AFP

Le fonds souverain saoudien (PIF), qui pourrait financer le retrait de Tesla de la Bourse, négocie en vue d'investir dans un concurrent du constructeur de véhicules électriques, Lucid Motors.

Alors que Tesla veut sortir de la Bourse, le fonds souverain saoudien (PIF) censé l'aider à financer ce retrait, négocie en vue d'investir dans un concurrent du groupe, Lucid Motors. 

Voilà une nouvelle qui ne devrait pas réjouir le CEO de Tesla, Elon Murk, déjà en difficulté alors qu'il vit une année "atroce". 

Ces négociations entre Lucid Motors et le PIF marquent l'intérêt du fonds souverain du premier exportateur mondial de pétrole pour le secteur des véhicules électriques, afin de diversifier son portefeuille. 

Concrètement, le fonds saoudien et Lucid Motors ont conclu un accord de principe selon lequel PIF pourrait investir plus d'un milliard de dollars dans la société  et en prendre le contrôle, selon des sources proches du dossier. Le premier investissement du PIF dans Lucid Motors serait de 500 millions de dollars, avec de nouvelles injections de trésorerie en deux étapes, soumises à la réalisation par Lucid Motors de certains objectifs de production, a précisé l'une des sources. 

→ Ces négociations pourraient encore ne pas aboutir. 

Mais un accord avec Lucid Motors serait plus adapté aux ressources limitées dont dispose le fonds souverain saoudien qui s'est déjà engagé à réaliser des investissements importants, dont un accord pour placer 45 milliards de dollars dans le fonds technologique mené par SoftBank Group.

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés