Le marché automobile belge en panne sèche

©AFP

Les immatriculations en voitures neuves ont une nouvelle fois chuté en novembre (-10,64%). Au cumul de l'année le marché automobile belge affiche toujours une certaine stabilité (-0,74%) mais les derniers mois ont été rudes pour le secteur.

Selon les statistiques de la fédération belge de l’automobile (Febiac), 32.023 ventes ont été enregistrées le mois dernier. C’est 10,64% de moins que l’an dernier. Le mois d'octobre s’était déjà clôturé sur un recul de 5,6%.

Au cumul de 2013, le marché belge de la voiture affiche après onze mois une légère baisse de 0,74%, soit 460 984 immatriculations. La Febiac note néanmoins que, si elle peut sembler importante, la marche arrière observée en novembre, "s’explique par la différence de deux jours ouvrables en défaveur de l’exercice en cours". 

486.737 voitures s’étaient vendues en Belgique sur l’ensemble de 2012, alors que décembre est souvent considéré par le secteur comme un mois creux, précédant l’ouverture du Salon automobile de Bruxelles. 

Au classement des marques, Volkswagen ( 47768 immatriculations depuis le 1er janvier, - 3,54%) devance toujours Renault (43036 unités, -0,52%).

D'Ieteren cumule, avec l'ensemble de son portefeuille, 21,3% de parts de marché fin novembre.

 

 

 

 

 

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés