Le PDG de GM se retire

Le PDG du constructeur automobile General Motors, Ed Whitacre, va céder son siège de directeur général à Dan Akerson, administrateur du groupe, à partir du 1er septembre. Mais Ed Whitacre restera président du conseil d'administration.

"Ed Whitacre va démissionner de son poste de directeur général au premier septembre et en tant que président du conseil d'administration à la fin de l'année, ayant réussi avec succès à restaurer la rentabilité du groupe après la période la plus turbulente de son histoire", a indiqué GM dans un communiqué.


"Depuis le jour où je suis devenu directeur général j'ai dit que mon plan était d'aider cette entreprise à retrouver sa grandeur et que je ne voulais pas rester un jour de plus", a dit Whitacre lors d'une conférence téléphonique.

Patricia Russo, principale administratrice du groupe, a affirmé que M. Whitacre avait "simplifié l'organisation de GM, rénové sa vision stratégique, mis les bonnes personnes en place et apporté un renouveau d'énergie et d'enthousiasme au sein de GM".

Le PDG sortant avait été choisi par l'administration Obama pour présider le conseil d'administration de GM après sa restructuration et sa sortie de faillite. Il avait en plus pris la tête des opérations au jour le jour en devenant directeur général le 1er décembre.

 

Qui est le successeur de Whitacre?

Dan Akerson, dirigeant du fonds d'investissement Carlyle, est membre du conseil d'administration de GM depuis un an. Tout comme M. Whitacre, ex-PDG d'AT&T, M. Akerson a mené une partie de sa carrière dans les télécommunications et fut PDG de XO et Nextel.

Whitacre a affirmé qu'Akerson avait participé à toutes les étapes du redressement de GM et a promis "une transition très fluide". Akerson, 61 ans et l'un des dirigeants du fonds d'investissement Carlyle. Il est membre du conseil d'administration de GM depuis la sortie de faillite fin juillet.

Selon Patricia Russo, le conseil d'administration "se réjouit" que Dan Akerson, doté d'"une vaste expérience des affaires, une forte capacité de décision" prenne les commandes du constructeur, numéro un aux Etats-Unis.

 

L'annonce d'IPO

Ed Whitacre fait connaître son départ de GM à un moment crucial pour l'entreprise américaine, alors qu'elle prévoit de revenir en Bourse.

D'après plusieurs médias américains, le projet d'introduction en Bourse sera déposé vendredi auprès de l'autorité boursière américaine des marchés (SEC) pour une opération fin 2010. Ce retour en Bourse de l'ex-composant de l'indice Dow Jones devrait notamment ouvrir la voie à une sortie du capital de l'Etat américain, aujourd'hui actionnaire à près de 61% et dont l'investissement est évalué à plus de 50 milliards de dollars.

 

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés