Le rallye d'Ypres s'arme pour son baptême mondial

Thierry Neuville et son équipe Hyundai espèrent que le pilote pourra tenter de devenir champion du monde à domicile. ©Photo News

Le rallye d'Ypres sera l'ultime manche du championnat du monde. Une première et une belle réussite pour les bénévoles du Club Superstage.

C'est décidé. Le Rallye d’Ypres sera l’ultime manche du championnat du monde des rallyes (WRC). L'épreuve remplace le rallye du Japon prévu début octobre et aura lieu du 19 au 22 novembre. C’est la première fois que la Belgique accueillera une étape du WRC.

Dans le clan de Thierry Neuville, c’est l’euphorie. Le pilote originaire de Saint-Vith a été cinq fois vice-champion du monde des rallyes. Tout le monde nourrit l’espoir que les jeux seront encore ouverts pour le dernier rallye, où Neuville jouera à domicile pour essayer de devenir champion du monde sur un circuit qu’il connait par cœur.

"Thierry Neuville a gagné son volant avec le RACB, ce serait une belle manière de finir la boucle que de le voir gagner le championnat du monde en Belgique", tranche Geoffroy Theunis, son manager.

Ce rallye est une belle prouesse des organisateurs de l’événement, L'ASBL Club Superstage (président Alain Penasse) et de la fédération belge, le RACB. Sur le dossier depuis mai/juin, les équipes ont dû appuyer sur l'accélérateur dans les deux dernières semaines. "C'est une récompense pour toute l'équipe", sourit Hugo Van Opstal, porte-parole de Superstage. Le budget du rallye est le "double d'un rallye national normal".

Impayable en temps normal

"Un rallye WRC, c'est impayable pour la Belgique en temps normal. Tous les pays qui en ont sont aidés par leur gouvernement", témoigne-t-il. Mais ici, c'est la FIA et le WRC qui étaient demandeurs, ce qui a permis de réduire le prix.

L'ASBL compte 2 employés et plus de 120 bénévoles. Elle organise au moins 5 grands événements sportifs par an. En plus des Skoda, Renties, Blits et Ardeca, un événement d'une telle ampleur devrait attirer d'autres sponsors. "Ce rallye nous donne une couverture télé dans 86 pays différents", ajoute Van Opstal.

"On est prêt à créer quelque chose de magnifique autour de ce rallye. Mais il faut que les autorités nous laisse l’opportunité de le faire."
Wim Doms
Porte-parole de Hyundai Belgique

Neuville suscite beaucoup d’engouement en Belgique et d'espoir chez Hyundai, son équipe. "On est prêt à créer quelque chose de magnifique autour de ce rallye. Mais il faut que les autorités nous laisse l’opportunité de le faire", détaille Wim Doms, porte-parole de Hyundai Belgique. "Ce ne serait pas uniquement pour les fans, mais pour le réseau, les concessionnaires et les clients. C’est une occasion unique pour booster notre image de marque", dit-il.

Le « power stage » qui clôture le rallye aura lieu sur le mythique circuit de Spa-Francorchamps. Faut-il rappeler qu'il n’est qu’à une trentaine de kilomètres de la ville de Saint-Vith? Les organisateurs recevront de l'aide de la ville d'Ypres de la Région wallonne et en espère également de la Flandre. Ils devront aussi mettre en place tout le protocole Covid-19 de la FIA, strict comme en F1.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés