Le salon de l'auto de Genève annulé

©EPA

Tous les rassemblements de plus de 1.000 personnes sont interdits en Suisse. Le salon de l'auto de Genève est donc annulé, un petit drame dans le secteur

C'est un petit drame dans le secteur automobile. Le Salon de l'auto de Genève est annulé à cause du coronavirus. La décision a été prise par les autorités suisses qui ont interdit tous les grands événements de plus 1.000 personnes en raison du coronavirus.

Les conséquences financières pour tous les acteurs de la manifestation sont importantes et devront être évaluées dans les semaines à venir.
Palexpo

Cela faisait plusieurs jours qu'une épée de Damoclès flottait au-dessus du Salon, alors que d'autres salons suisses ont déjà été annulés ou reportés comme le Watches & Wonders qui devait avoir lieu fin avril.

Perte sèche de 30 millions de francs suisses

Si Palexpo ne communique pas de chiffres, on parle d'une perte sèche de 30 millions de francs suisses, sans compter les pertes des constructeurs automobiles pour un événement qui devait accueillir 600.000 visiteurs. C'est d'autant plus compliqué que les salons de l'auto internationaux vivent une période compliquée. De plus en plus de marques les délaissent. Le salon de Francfort a ainsi connu sa dernière édition et ne sera pas reconduit. Citroën, Ford, Jaguar/Land Rover, Lamborghini, Mini, Mitsubishi, Nissan, Opel, Peugeot, Tesla et Volvo avaient ainsi décidé de ne pas se rendre à Genève.

Les stands vont commencé à être démontés. ©EPA

Genève est aussi un haut lieu de l'auto de luxe. Les clients fortunés, dont de nombreux Belges, y viennent voir les voitures de prestige dans des cocktails de circonstance.

Les grandes marques automobiles vont devoir se rabattre sur d'autres formes de communication. BMW a ainsi décidé de présenter toute son actualité à Munich dans une conférence de presse digitale. Le risque de cette annulation de dernière minute pour le salon est peut-être de voir que l'on peut s'en passer...

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés