Publicité
epinglé

Le système D pour produire avec un manque de semi-conducteurs

À Sochaux, la production des Peugeot 3008 et 5008 ainsi que de l'Opel Grandland X (photo) s'est poursuivie malgré la pénurie de semi-conducteurs. La production des 308 a été à l'arrêt durant 28 jours. ©Bloomberg

Peugeot et General Motors abandonnent certaines fonctionnalités sur leurs véhicules pour continuer à produire malgré le manque de semi-conducteurs.

C'est le règne de la débrouille dans l'automobile. Le manque de semi-conducteurs met les usines à l'arrêt les unes après les autres. Une semaine par-ci , quatre semaines par là. La production est sens dessus dessous.

Aux grands maux, les grands remèdes. Une voiture peut en effet être bloquée par l'absence d'une seule pièce. Il a donc fallu ressortir les cahiers des ingénieurs. Peugeot a été inventif. Finalement a-t-on vraiment besoin de ce compteur numérique dans la 308?, se sont demandé les ingénieurs de la marque. La réponse est non.

Compteur à aiguilles

Après 28 jours d'arrêt, la production de la 308 va reprendre "en demi-cadence" grâce à l'utilisation d'un compteur analogique à aiguilles qui va remplacer le compteur numérique qui était monté depuis quelques mois sur ce modèle. Les clients devraient recevoir 400 euros de réduction en contrepartie.

Le modèle 308 de Peugeot a davantage subi les conséquences sur l'industrie automobile de la pénurie mondiale de semi-conducteurs, car celle-ci le prive d'une pièce d'alimentation du tableau de bord qui lui est spécifique.

Il va falloir être inventif. Dans la même veine que chez Peugeot, Markus Duesmann, CEO d'Audi nous expliquait il y a une semaine qu'Audi était très flexible "dans les usines et sur les spécifications de nos voitures". Comprenons donc que certaines spécifications pourraient aussi être mises en pause pour maintenir la production.

Dans la même veine pour continuer à produire, General Motors se passe d'un système visant à diminuer la consommation de certains modèles comme ses Chevrolet Silverado, ce qui lui fait perdre environ un demi-kilomètre d'autonomie par litre d'essence.

Toujours à Detroit, Ford a décidé de continuer à produire ses pick-up F150 sans certains modules électroniques et de les stocker le temps que les pièces manquantes arrivent. Des photos de parkings remplis de centaines de ces véhicules déjà produits sont rapidement apparues sur la toile.

Comme le papier toilette

"Les voitures sont la version 2021 du papier toilette en 2020. Nous prenons beaucoup de commandes parce que nous n'avons rien (en stock)", a ainsi expliqué un concessionnaire du Michigan au Detroit Free Press, ajoutant qu'une certaine panique avait gagné les clients et que ses stocks fondaient à vue d’œil.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés