Batteries deux fois moins chères chez Tesla? Le marché doute

Elon Musk, CEO de Tesla, annonce la production "maison" de nouvelles batteries permettant de vendre une voiture électrique au prix d'une voiture essence. ©AFP

Elon Musk entrevoit de futures batteries au coût de production réduit de moitié. Les investisseurs sont dubitatifs: l'action baisse d'environ 8% à Wall Street.

Une batterie d'ordres de ventes sur l'action Tesla a suivi le "Battery Day". Cet événement lors duquel Elon Musk, le patron du constructeur automobile, dévoile sa stratégie, s'est tenu mardi soir. Il n'a apparemment pas complètement convaincu les investisseurs. Mercredi, à l'heure de la clôture des marchés européens, l'action du fabricant de voitures électriques affichait un recul de l'ordre de 8% en Bourse de New York.

Les déçus sont toutefois à rechercher parmi les investisseurs entrés récemment dans le capital de Tesla. Il convient de rappeler qu'en juillet, le titre tournait autour de 300 dollars. Malgré sa nette baisse actuelle, il se traite encore à environ 400 dollars, ce qui lui permet d'afficher une envolée toujours spectaculaire de 380% en 2020.

Reste que certains actionnaires ont été déçu par les annonces d'Elon Musk. Ce dernier envisage la production de nouvelle batteries au sein-même du groupe. Des modifications seraient apportées aux dimensions, à la conception et à la composition chimique des batteries, ce qui devrait en réduire, à terme, le coût de plus de 50%. Selon le CEO de Tesla, cela devrait permettre à la société de vendre, à l'avenir, des véhicules électriques au même prix que ceux à essence.

Analystes divisés

"Si les innovations portent leurs fruits, les coûts pourraient diminuer de 56% et les investissements dans les 'gigafactories' pourraient baisser de 69%", a précisé Andrew Baglino, vice-président de Tesla. Ce conditionnel a refroidi certains analystes.

15$
Bénéfice par action en 2025 selon DB
Emmanuel Rosner, analyste chez Deutsche Bank, pense que Tesla vendra 2 millions de voitures par an et dégagera un bénéfice de 15 dollars par action d'ici 2025.

"Rien de ce dont Musk a parlé à propos des batteries n'est acquis. Il n'y avait rien de tangible", a déclaré Craig Irwin, analyste chez Roth Capital Partners. "Tout ce dont Musk parle est dans trois ans», explique Gene Munster de Loup Ventures. "L'automobile traditionnelle est certes dans une situation encore plus compliquée, mais les investisseurs de Tesla veulent des réponses pour demain."

D'autres analystes sont bien plus optimistes. Emmanuel Rosner, de Deutsche Bank, a augmenté sa recommandation sur l'action Tesla de "conserver" à "acheter" et a porté son objectif de cours de 400 à 500 dollars. Selon lui, le leadership de Tesla dans les batteries électrique augmente. Il anticipe la vente de deux millions de véhicules par an et un bénéfice de 15 dollars par action d'ici 2025.

Pour Alex Potter (Piper Sandler), qui conseille le titre à l'achat avec un prix cible de 515 dollars, le show de Musk a montré que l'avance de Tesla dans les batteries ne pourrait pas être rattrapée. Colin Rusch (Oppenheimer), qui voit le titre à 451 dollars et le recommande à l'achat, estime quant à lui qu'il faut profiter de la moindre faiblesse du cours pour acheter Tesla.

Rien n'est finalisé

Tout dépend en fait de la fiabilité accordée aux promesses d'Elon Musk. "Dans trois ans, nous pourrons produire une voiture à 25.000 dollars qui sera fondamentalement comparable, ou peut-être même un peu meilleure, qu'une voiture à essence similaire", a assuré le patron de Tesla.

"Dans trois ans, nous pourrons produire une voiture à 25.000 dollars, peut-être même un peu meilleure qu'une voiture à essence similaire."
Elon Musk
CEO de Tesla

De nombreux experts confirment qu'avec des coûts réduits, Tesla pourrait réduire considérablement le prix de ses voitures. Musk affirme que les nouvelles batteries auront cinq fois plus de capacité énergétique et une autonomie accrue de 16%.

Il admet toutefois que Tesla n'a pas encore finalisé la conception de cette nouvelle batterie. Le groupe a régulièrement manqué les objectifs de production fixés par son patron.

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés