Publicité
Publicité

Nissan pose ses conditions au mariage entre Renault et Fiat Chrysler

Le constructeur japonais passera en revue ses liens avec Renault en cas de fusion avec FCA. Du côté du groupe italo-américain, on réfléchit à agrémenter le deal d'un dividende spécial pour les actionnaires de Renault, de quoi convaincre le premier d'entre eux, à savoir l'Etat français.