Publicité

Nissan se désiste à son tour pour le salon de l'auto

Après D'Ieteren, Volvo et Mazda, Nissan annule aussi sa participation au Brussels Motor Show 2022 ©BELGAIMAGE

Nouvelle annulation pour le Brussels Motor Show 2022 qui se tiendra en janvier. Nissan souhaite minimiser les risques pour ses employés, clients et fournisseurs.

Le constructeur Nissan a décidé d'annuler sa participation au salon Brussels Motor Show 2022, qui se tiendra à Brussels Expo du 15 au 23 janvier prochain, à cause de la situation épidémiologique.

"Le Brussels Motor Show est toujours une date importante dans le calendrier automobile belge, cette décision n'a donc pas été facile à prendre."
Nissan

Même si la marque japonaise reconnaît que l'organisateur, la Fédération belge de l'automobile Febiac, a pris des mesures importantes pour atténuer les risques du Covid-19 pendant l'événement, elle a tout de même décidé de s'en retirer.

La marque évoque, dans un communiqué, sa volonté de minimiser tout risque pour les employés, fournisseurs et partenaires. "Le Brussels Motor Show est toujours une date importante dans le calendrier automobile belge, cette décision n'a donc pas été facile à prendre. (…) Nous sommes impatients d'exposer notre gamme à l'édition 2023."

D'autres annulations

En septembre dernier, l'organisation du salon avait été mise entre parenthèses avec l'annonce de la non-participation de D'Ieteren Auto (qui représente 23,5% des parts du marché automobile belge), Volvo et Mazda.

La question se posait alors sur la participation du groupe Stellantis (Fiat, Peugeot, Citroën, Opel, DS, Jeep, Alfa Romeo, Maserati), mais le groupe a confirmé qu'il serait bel et bien présent au salon.

En date du 9 novembre dernier, l'organisateur annonçait la liste "non définitive" de 50 marques présentes à la 99e édition du Brussels Motor Show. 

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés