Publicité
Publicité
interview

"Nous ne mettrons de revolver sur la tempe de personne"

D’Ieteren auto est sur le banc des accusés ces derniers temps. Son plan de réorganisation du réseau visant à faire passer ses 171 concessionnaires en 27 groupes dans une stratégie de "market area" via des rachats, des fusions et des départs naturels passe mal chez certains concessionnaires qui l’ont fait savoir dans la presse. "Notre plan n’est pas un plan à la hussarde comme il a été présenté", se défend le patron de D’Ieteren Auto, Denis Gorteman, qui défend un plan "essentiel" pour sauvegarder l’activité et ses marges. Entretien.