Opel garanti à vie? Mon œil...

Opel avait annoncé début août lancer une "garantie à vie" inédite sur ses nouveaux véhicules. Mais cette promesse exige des conditions telles qu'on en peut pas parler de garantie à vie.

Opel précise dans ses publicités en petits caractères et après un astérisque les limites de cette "garantie à vie": celle-ci arrive à  expiration après 160.000 kilomètres, seul le premier acheteur d'un véhicule peut en profiter gratuitement, elle ne porte que sur certaines pièces, et devient payante au bout de trois ans.

Le constructeur allemand Opel a donc été sommé mardi de cesser de vanter dans ses publicités la prétendue "garantie à vie" de ses véhicules, en réalité truffée de conditions, par la principale association professionnelle allemande chargée de contrôler les campagnes des entreprises.

L'association Wettbewerbszentrale, qui regroupe de nombreuses grandes entreprises et fédérations professionnelles, annonce dans un communiqué qu'elle portera plainte si Opel ne modifie pas ses publicités d'ici jeudi.

"Nous critiquons cette publicité trompeuse, car contrairement à ce qui est affirmé, Opel ne propose en fait pas de 'garantie à vie'", explique Reiner Münker, son président, dans un communiqué.

Cette opération de marketing de la filiale européenne de General Motors devait servir à redorer son image entachée par un feuilleton interminable sur sa restructuration, et à enrayer la fonte de ses parts de marché.

 

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés