Publicité
Publicité

Opel table sur une perte de 1,4 milliard d'euros en 2010

Il ne devrait pas y avoir de procédure supplémentaire d'assainissement. "Dans l'ensemble, la restructuration au sein de la division européenne se déroule selon les prévisions", a déclaré le patron d'Opel, Nick Reilly.

La filiale européenne de General Motors s'attend à subir une lourde perte pour l'année 2010. "Nous tablons sur une perte d'environ 2 milliards de dollars, soit quelque 1,4 milliard d'euros", a déclaré le patron d'Opel, Nick Reilly, dans une interview au journal allemand "Wirtschaftswoche".

Toutefois, une procédure supplémentaire d'assainissement ne serait pas nécessaire. "Dans l'ensemble, la restructuration au sein de la division européenne se déroule selon les prévisions", ajoute-t-il.

Opel a supprimé 8.000 emplois en Europe, notamment via la fermeture de son site anversois.

Il y a quelques semaines, la maison-mère General Motors avait annoncé que les activités européennes s'étaient soldées sur une perte de 1,2 milliard de dollars pour les neuf premiers mois de l'année.

 

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés