Publicité
Publicité

Renault tente de faire oublier la Russie au premier semestre

Les volumes de Renault sont en baisse de 30% en raison de son départ de Russie. Une baisse limitée à 12% hors-Russie.