Squeeze out et sortie de Bourse en vue pour Transics

©transics

Tavares a réussi à convaincre ING Asset Management et Generali de lui vendre leurs titres Transics. Ils ont accepté à 9,5 euros l'action.

La société Tavares, un consor­tium d'in­ves­tis­seurs ras­sem­blés au­tour de Wal­ter Mas­te­linck, le pa­tron de Tran­sics, est finalement parvenu à racheter les actions qu'ING Asset Management et Generali possédaient encore dans le capital de Transics. Tavares, qui souhaite sortir Transics de la Bourse, a déboursé 9,5 euros par action, soit un total de 17,059 millions d'euros pour les 1,8 million d'actions de Transics International rachetées.

En 2012, Tavares avait lancé une offre de 7,1 euros par action, qu'il avait relevée à 7,5 euros sans toutefois convaincre ING AM et Generali qui détenaient plus de 20% du capital de Transics. Tavares n'avait alors collecté que 73,6% des actions.

Un an plus tard, les 2 actionnaires récalcitrants ont finalement accepté de céder leurs parts au prix de 9,5 euros par action. Au terme de l'opération, Tavares dispose de 96,93% du capital.

Fondée en 1991, Transics International développe et commercialise des systèmes de gestion de flotte pour le secteur du transport et de la logistique. La société est cotée à la bourse de Bruxelles depuis juin 2007.

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés