Publicité
Publicité

Stellantis accélère sa course aux étoiles dans l'électrique

©REUTERS

Avec 30 milliards d'investissement et 55 modèles électrifiés d'ici 2025, le jeune groupe issu de la fusion de PSA et FCA accélère son électrification.

Les étoiles sont alignées pour l'électrique chez Stellantis. Malgré de nombreuses réticences du CEO Carlos Tavares par le passé, Stellantis n'a pas le choix et se devait d'accélérer vers l'électrique.

Et il s'en donne les moyens. Pas moins de 30 milliards d'euros seront investis dans l'électrification et les logiciels des voitures d'ici 2025. Il s'agit de développer notamment des socles technologiques communs (plateformes) pour toutes les voitures électriques des 14 marques du groupe.

55
modèles électrifiés
D'ici 2025, Stellantis poposera 55 modèles électriques et hybrides en Europe et aux USA.

Ces plateformes seront au nombre de 4 avec des autonomies électriques allant de 500 kilomètres maximum à 800 kilomètres. Sur base de ces 4 plateformes technologiques très flexibles, de nombreux nouveaux modèles électriques verront le jour. D'ici 2025, Stellantis proposera déjà 55 véhicules électriques et hybrides en tout dans ses 14 marques.

"Nous voulons prouver que Stellantis est en mode exécution à pleine vitesse pour l’électrification."
Carlos Tavares
CEO de Stellantis

"Nous voulons prouver que Stellantis est en mode exécution à pleine vitesse pour l’électrification", a insisté Carlos Tavares ce jeudi. Les observateurs étaient donc très attentifs. Quelles seront les dates de fin de vie pour le véhicule à combustion interne dans les différentes marques du groupe ?

Opel 100% électrique

Opel annonce qu'elle deviendra entièrement électrique en Europe dès 2028. Elle rejoint d'autres marques d'autres groupes comme Jaguar, Ford ou Volvo qui ont déjà fait des annonces similaires.

Le CEO de Fiat, Olivier François, dit que pour sa marque, cela arrivera "quand nous pourrons offrir le véhicule électrique au prix du thermique" soit "quelque part entre 2025 et 2030."

"Nous ne vendrons que des voitures électriques quand nous pourrons les offrir au même prix que les thermiques."
Olivier François
CEO de Fiat

En plus des gigafactorys que Stellantis va construire avec Saft (Total) en France et en Allemagne, une autre usine de cellules de batteries devrait être construite en Italie. La stratégie mondiale vise à disposer de plus de 260 GWh d’ici à 2030 (130 GWh en 2025). Elle s'appuiera sur cinq "gigafactories" en Europe et en Amérique du Nord. D'autres fournisseurs seront aussi sollicités pour répondre à la demande.

Stellantis estime que sa stratégie sur les cellules de batterie devrait lui permettre d'économiser 40% sur la période 2020-2024 et de 20% supplémentaires d'ici 2030.

"L’électrification est basée sur deux chimies de batteries: une technologie à haute densité énergétique et une autre sans nickel ni cobalt à l’horizon 2024", détaille-t-on chez Stellantis.

Quant aux premières batteries solides qui promettent des coûts moindres et une meilleure autonomie, elles seraient déjà disponibles dès 2026, estime-t-on chez Stellantis.

L'un dans l'autre, Stellantis anticipe que 70% de ses ventes en Europe (40% aux États-Unis) seront des véhicules à faibles émissions d'ici 2030. Rappelons que Renault table, elle, sur 90 de ventes de véhicules purement électriques d'ici 2030.

"Le coût total de possession d'une voiture électrique sera similaire à celui d’une voiture actuelle dès 2026, et ce, sans subsides", note Thierry Koskas, patron des ventes et du marketing chez Stellantis.

"Le coût total de possession d'une voiture électrique sera similaire à celui d’une voiture actuelle dès 2026, et ce, sans subsides."
Thierry Koskas
Directeur ventes chez Stellantis

Depuis la fusion entre PSA et Fiat Chrysler, Carlos Tavares s'efforce de mettre le nouvel ensemble dans la bonne voie financière également. Ce jeudi matin, Stellantis annonçait que sa marge opérationnelle devrait dépasser la fourchette prévue (5,5% à 7,5%) au premier semestre.

Stellantis s'attend à des synergies de l'ordre de 5 milliards d'euros par an à l'avenir et vise des marges opérationnelles à deux chiffres en 2026. "Notre stratégie d’électrification est très probablement la brique la plus importante à poser alors que nous commençons à dévoiler le futur de Stellantis six mois à peine après sa naissance", a insisté Tavares.

Le résumé

  • Stellantis a détaillé sa stratégie d'électrification pour les années à venir ce jeudi.
  • 30 milliards d'euros seront investis et 55 modèles électriques seront disponibles d'ici 2025.
  • Opel a déjà annoncé qu'elle deviendrait entièrement électrique dès 2028.
  • Le groupe Stellantis s'attend à ce que 70% de ses ventes concernent des véhicules à faible émission en 2030.
  • L'électrification de Stellantis s'appuiera sur cinq gigafactorys et quatre socles technologiques (plateformes).
  • Les premières batteries solides Stellantis sont attendues pour 2026.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés