Tesla garde ses showrooms mais augmente ses prix

©EPA

Non, finalement, Tesla ne fermera pas tous ses showrooms pour se concentrer sur les ventes en ligne. Mais qui dit plus de magasins ouverts dit aussi moins d'économies possibles. C'est donc le consommateur qui paiera la note en achetant sa voiture.

Marche arrière pour Tesla . La semaine dernière, le constructeur de véhicules électriques annonçait son intention de fermer ses showrooms pour se concentrer sur la vente en ligne de ses automobiles. Aujourd'hui, il annonce avoir choisi finalement de ne pas démanteler entièrement son réseau de concessionnaires. Mais cette décision n'est pas sans conséquences.

En effet, Tesla va relever d'environ 3% en moyenne ses prix; et ce au niveau mondial.

L'augmentation est prévue après le 18 mars. Cette hausse ne s'appliquera qu'aux versions les plus chères des Model 3, S et X. La Model 3 à 35.000 dollars (hors TVA, donc près de 43.000 dollars TTC), lancée la semaine dernière, ne subira aucune hausse tarifaire, a précisé le groupe américain.

A Wall Street, la nouvelle a été prise plutôt froidement avec une baisse d'1% à l'ouverture des marchés.

L'évaluation qui change tout

La décision de fermeture était expliquée par la facilité grandissante de ventes sur internet. Sur les marchés, les investisseurs s'interrogeaient: ces fermetures n'étaient-elles pas un choix décidé à la hâte? L'action du groupe avait ainsi été sanctionnée.  

Aujourd'hui, Tesla explique son changement d'avis après une "évaluation" effectuée dans les points de vente. "Au cours des dernières semaines, nous avons évalué chaque point de vente Tesla et avons décidé de garder sensiblement plus de sites ouverts que ce qui avait été annoncé à l'origine", lit-on dans un communiqué. Environ un dixième des 250 magasins fermeront leurs portes.

Davantage de magasins ouverts, ce sont des économies de coûts en moins d'où la décision de revoir les prix à la hausse.

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect