Tesla prié de rappeler 158.000 véhicules aux États-Unis

Le rappel de véhicules auquel Tesla devrait procéder concerne des Model S et Model X. ©Thierry du Bois

L'Autorité nationale américaine de sécurité routière a demandé à Tesla de rappeler certains de ses Model S et X pour défaut de l'écran tactile.

Alors que Tesla connaît actuellement une belle envolée boursière qui a propulsé sa capitalisation boursière au-delà des 800 milliards de dollars, le groupe automobile d'Elon Musk est contraint de rappeler 158.000 véhicules américains pour un problème d'écran tactile.

Il est rare de voir un rappel opéré par la NHTSA.

La demande, qui date du mois de novembre, émane de l'Autorité nationale américaine de sécurité routière (NHTSA) et vise les Model S produits entre 2012 et 2018 et Model X de 2016 à 2018. Tesla n'a pas encore répondu à la NHTSA, mais doit le faire avant le 27 janvier. Si le producteur n'est pas du même avis que l'autorité, il devra le motiver.

Opération inhabituelle

L'autorité évoque des défauts de l'écran tactile. Selon la NHTSA, les défauts représentent des risques notables pour la sécurité, notamment en cas de dysfonctionnement de la caméra de recul. Certes l'autorité a noté que "Tesla a mis en œuvre plusieurs mises à jour en direct pour tenter d'atténuer certains des problèmes." Mais elle "estime provisoirement que ces mises à jour sont insuffisantes sur le plan procédural et substantiel."

12.523
réclamations et plaintes
La NHTSA a déclaré en novembre qu'elle avait examiné 12.523 réclamations et plaintes concernant le problème.

Il est rare de voir un rappel opéré par la NHTSA. Généralement, un accord est conclu entre les deux parties et c'est le constructeur qui décide du rappel. Cette fois, la demande a été effectuée dans une lettre formelle adressée au constructeur de véhicules électriques après la mise à jour d'une enquête en novembre dernier.

Ce n'est pas un cas isolé

La NHTSA a déclaré en novembre qu'elle avait examiné 12.523 réclamations et plaintes concernant le problème qui aurait eu un impact sur environ 8% des véhicules sous enquête. De nombreuses plaintes indiquent que Tesla exige que les propriétaires paient pour remplacer l'unité une fois la garantie expirée.

L'autorité précise enfin que d'autres constructeurs avaient procédé à des rappels pour des problèmes similaires.

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés