Touring fera-t-il vaciller Carglass?

©BELGA

Un accord de collaboration a été conclu entre la compagnie d'assurances AXA Belgium et le spécialiste du vitrage automobile Touring Glass. Désormais, les clients d'AXA pourront faire appel à Touring Glass au moindre souci. Une nouvelle qui ne fait pas les affaires du leader du marché, Carglass.

Pour réparer une étoile dans leur pare-brise, le remplacer ou changer la vitre latérale ou la lunette arrière de leur voiture, les clients d'AXA auront désormais le choix et pourront faire appel à Touring Glass.

Cet accord, avec AXA Belgium, le plus important assureur automobile du pays, est un pas en avant important pour Touring Glass. Face à un marché fortement dominé par Carglass, l'ambition de Touring Glass est de "contrôler 10% du marché en 2018", déclare son directeur général Xavier de Buck. Il ajoute que Carglass, presque entièrement entre les mains de la société d'automobile D'Ieteren , contrôle "70 à 75 % du marché et ce, depuis des décennies."

A côté de l'hégémonique Carglass, le reste du marché belge est très fragmenté. Il est divisé entre divers acteurs régionaux,  comme les réparateurs de carrosserie et les concessionnaires automobiles.

Nous croyons que le marché belge a besoin d'un second, voire d'un troisième acteur.
Xavier De Bluck
Directeur général de Touring Glass

Touring meilleur marché

Touring Glass croit en ses chances de faire vaciller Carglass. Notamment grâce à ses services mobiles et ses prix moins élevés. "Le Touring  Glass est en moyenne de 20 à 25 % moins cher que le leader du marché," assure en effet Xavier de Buck. Les 10% que Touring Glass se fixe comme objectif correspondent à un chiffre d'affaires de 15 à 17 millions d'euros. 

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect