Publicité

Tout roule pour Tesla au troisième trimestre, malgré les pénuries

©REUTERS

Grâce à des livraisons record, Tesla a battu les attentes du marché pour son bénéfice du troisième trimestre. Le groupe semble mieux négocier la pénurie de puces que ses rivaux.

Une hausse de la production dans son usine chinoise a permis à Tesla d'enregistrer un chiffre d'affaires record pour le cinquième trimestre consécutif. Il faut dire que le constructeur automobile a mieux résisté que ses rivaux à la crise des semi-conducteurs et des matières premières, qui frappe actuellement le secteur automobile.

"Nous avons réalisé le meilleur résultat net, le meilleur bénéfice d'exploitation et la meilleure marge brute de notre histoire"
Tesla

L'entreprise a ainsi fait état d'un chiffre d'affaires de 13,76 milliards de dollars au troisième trimestre, contre 8,77 milliards un an plus tôt. Les analystes tablaient, en moyenne, sur un chiffre d'affaires d'environ 13,63 milliards de dollars, selon les données IBES de Refinitiv. 

Selon l'agence de presse Bloomberg, qui utilise un consensus différent, le chiffre d'affaires trimestriel de Tesla serait inférieur aux attentes du marché, au contraire de ses bénéfices, qui auraient, de leur côté, battu les prévisions.

Fort de ses ventes record, le constructeur de véhicules électriques a en effet multiplié par plus de quatre son bénéfice net, à 1,6 milliard de dollars. Le bénéfice par action a, quant à lui, atteint 1,86 dollar, alors que le consensus attendait un bénéfice de 1,59 dollar.

"Le troisième trimestre de 2021 a été un trimestre record à bien des égards. Nous avons réalisé le meilleur résultat net, le meilleur bénéfice d'exploitation et la meilleure marge brute de notre histoire. En outre, nous avons atteint une marge opérationnelle de 14,6 %, dépassant ainsi notre objectif à moyen terme", a souligné l'entreprise dans son communiqué.

Les usines sous pression

L'entreprise d'Elon Musk devra maintenant s'atteler à maintenir sa croissance face à la pénurie prolongée de puces, ses usines commençant à produire à Berlin et au Texas cette année.

Bien que la croissance séquentielle reste notre objectif, l'ampleur de la croissance sera largement déterminée par des facteurs extérieurs
Tesla

Signe encourageant, la marge brute automobile de Tesla, hors crédits environnementaux, a atteint 28,8%, contre 25,8% au trimestre précédent, malgré la pression sur les coûts liée aux problèmes de chaîne d'approvisionnement.

"Une variété de défis, y compris des pénuries de semi-conducteurs, la congestion des ports et des pannes de courant, ont eu un impact sur notre capacité à faire fonctionner les usines à plein régime", déclare Tesla. "Nous continuons à faire tourner nos lignes de production aussi près de la pleine capacité que les conditions le permettent. Bien que la croissance séquentielle reste notre objectif, l'ampleur de la croissance sera largement déterminée par des facteurs extérieurs ", ajoute l'entreprise.

Le bitcoin pèse

Le groupe, qui avait créé la surprise en début d'année en annonçant avoir acheté pour 1,5 milliard de dollars de bitcoin, a en revanche de nouveau vu cet investissement peser sur ses résultats.

Après avoir gagné 101 millions de dollars au premier trimestre grâce à la devise virtuelle, le groupe a dû enregistrer une charge de 23 millions au deuxième trimestre puis de 51 milliards de dollars au troisième.

Dans les échanges d'après-clôture à Wall Street, le titre Tesla a reculé de moins de 1%, alors que les actions sont en hausse de près de 23% cette année.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés