Toyota rapelle 270.000 véhicules dans le monde, dont 500 Lexus en Belgique

Nouveau couac chez le constructeur japonais : Les modèles Lexus et Crown connaissent des problèmes de moteur.

Le constructeur automobile japonais Toyota va rappeler 270.000 voitures de sa marque de luxe Lexus et de sa gamme Crown dans le monde, dont la majorité aux Etats-Unis, à cause d'un problème de moteur. 500 Lexus de type "GS" et "LS" ont été rappelées en Belgique.

"Ce rappel est dû à un défaut de ressort de soupape, qui peut entraîner du bruit ou un ralentissement. Dans le pire des cas, le moteur peut s'arrêter", a expliqué une porte-parole de Toyota, Ririko Takeuchi. Quelque 137.000 véhicules sont concernés aux Etats-Unis et 90.000 au Japon, les 43.000 autres étant répartis dans les autres régions du monde.

Le groupe a subi une crise majeure ces derniers mois à cause de problèmes techniques en série sur ses voitures, notamment des accélérateurs pouvant rester bloqués en position enfoncée, qui l'ont conduit à rappeler quelque 10 millions de voitures dans le monde, dont la majorité aux Etats-Unis.

Le premier constructeur automobile mondial a payé une amende de 16,375 millions de dollars aux Etats-Unis pour avoir tardé à communiquer sur ses problèmes d'accélération et les autorités américaines n'ont pas exclu de lui infliger d'autres pénalités. "Techniquement, ce n'est pas extrêmement sérieux, et le nombre de voitures concernées est faible comparé aux rappels précédents", a estimé Tatsuya Mizuno, expert automobile à l'Institut de recherche Mizuno Credit Advisory.

Il a toutefois ajouté que cette péripétie relançait les incertitudes autour de l'entreprise."Ce rappel pourrait avoir un impact psychologique, car il touche les modèles de luxe que Toyota propose normalement en toute confiance à ses clients. En outre, il pourrait nuire à l'image de ses voitures auprès du public au moment où le groupe fait face à des plaintes en nom collectif aux Etats-Unis."

Plus de 200 plaintes fédérales, rassemblées en une seule plainte en nom collectif, et environ 100 au niveau de différents Etats américains ont été déposées aux Etats-Unis contre le numéro un mondial de l'automobile, accusé de défauts de conception. L'agence américaine de sécurité routière a reçu des milliers de réclamations, dont certaines font un lien entre 71 accidents et 89 décès aux Etats-Unis et les problèmes d'accélération involontaire des Toyota.

Le constructeur a inauguré au printemps un nouvel organe suprême de contrôle de qualité, composé notamment de responsables étrangers, destiné à identifier et faire connaître rapidement tout problème à la maison mère. Toyota a évalué à 180 milliards de yens (1,4 milliard d'euros) le coût des rappels sur ses finances pour 2009-2010, jugeant leur impact inférieur à ce qu'il redoutait.

 

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés