Publicité
Publicité

Toyota va commercialiser des mini-cars produites par sa filiale Daihatsu

Le géant japonais veut élargir sa gamme aux mini-voitures qui bénéficient de taxes allégées pour contrebalancer les effets de la suspension des primes aux voitures dites écologiques.

Le premier constructeur d'automobiles mondial, le groupe japonais Toyota, a annoncé mardi qu'il allait commercialiser sous la marque Toyota des voitures de petits gabarits produites par sa filiale Daihatsu, spécialiste de ce type de véhicules très populaires au Japon. Cet accord vise le marché japonais.

Les surnommées "mini-cars" ("mini-voitures") sont une catégorie de voitures de cylindrée inférieure à 660 cc et qui bénéficient au Japon de taxes allégées. Elles totalisent près d'un tiers du cumul des nouveaux véhicules immatriculés chaque année dans l'archipel.

"Les ventes de ce type de voitures se sont élevées récemment au Japon et la clientèle augmente", a justifié la direction de Toyota. "Nous voulons en profiter mutuellement", ont ajouté les deux groupes.

Du fait de la suspension prématurée au début du mois de septembre des subventions accordées lors de l'achat de voitures dites écologiques, les constructeurs d'automobiles nippons craignent une chute sévère des ventes dans les mois à venir au Japon. Toyota espère contrebalancer cet impact négatif en élargissant la gamme de sa marque-phare à des mini-voitures, plus économes et proposées à des tarifs accessibles à de nombreux foyers.

Il prévoit de proposer trois modèles produits par Daihatsu à partir de l'automne 2011, avec un objectif de ventes cumulées de 60.000 unités par an. Daihatsu pour sa part bénéficiera ainsi de canaux de vente élargis pour rentabiliser ses moyens de production.Toyota et Daihatsu ont également annoncé mardi qu'ils allaient travailler ensemble sur des technologies environnementales.

 

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés