Publicité

Uber signe avec LeasePlan pour offrir un volant à 500 chauffeurs bruxellois

©Thierry du Bois

Dans le cadre de leur accord européen, LeasePlan et Uber s’associent en Belgique. Concrètement, cela signifie que LeasePlan va proposer une offre sur-mesure pour les chauffeurs Uber. Un enjeu stratégique pour une société de leasing qui cherche à se muer en fournisseur de mobilité moderne.

C’est une étape importante pour LeasePlan qui veut sortir du business classique de la voiture de leasing pour devenir un fournisseur de mobilité. L’entreprise a signé un accord-cadre avec Uber au niveau européen. Un accord que LeasePlan a étendu maintenant au niveau belge. "Cela fait deux mois que l’on travaille avec Uber Belgique sur ce projet", détaille Johan Portier, managing director de LeasePlan Benelux.

20 centimes
Selon les calculs de LeasePlan, le deal reviendrait à 20 cents du kilomètre pour les chauffeurs et serait donc très compétitif. Uber coûte 1,25 euro du kilomètre et charge 25%.

Concrètement, la société de leasing va proposer aux chauffeurs d’Uber une offre de leasing personnalisée. Il s’agira de contrats de 36 ou 24 mois avec des véhicules adaptés aux exigences d’Uber. Pour les chauffeurs, c’est la garantie d’un contrat sans souci avec assurance, entretien, réparations, etc. Chez LeasePlan, on assure qu’avec un coût du kilomètre de 20 cents, l’offre sera compétitive par rapport à l’achat privé d’un véhicule. Chez UberX, un trajet est facturé 1,25 euro par kilomètre à Bruxelles en plus d’une prise en charge d’un euro. La firme américaine prend 25% du montant en "frais de services".

Leasing sans souci

Pour LeasePlan, en volumes, le deal belge n’est pas à l’équilibre pour le moment. Il n’y a en effet qu’environ 500 chauffeurs Uber actifs à Bruxelles contre plus de 50.000 voitures en leasing chez LeasePlan en Belgique. Mais pour Uber, c’est l’occasion d’enlever un frein important afin d’attirer de nouveaux chauffeurs. Car à côté des licences, avoir un véhicule adéquat aux normes favorise l’accès à la profession pour des candidats au métier. Pour rappel, un chauffeur Uber doit avoir une licence chauffeur, une entité juridique, un numéro de TVA et évidemment un véhicule répondant aux normes imposées par le législateur et Uber.

Uber a encore perdu 2,8 milliards en 2016, mais parie sur l'avenir

La société américaine de location de voitures avec chauffeur Uber est typiquement ce genre de société qui fonctionne sur la promesse de gains à venir. Uber a dévoilé vendredi ses résultats financiers pour 2016, qui font état d’un chiffre d’affaires de 6,5 milliards de dollars et d’une perte de 2,8 milliards.

Uber, qui n’est pas coté en Bourse, n’est pas tenu de publier régulièrement ses comptes. Le groupe de San Francisco a indiqué que le nombre de ses courses avait toutefois plus que doublé l’an dernier à un total de 20 milliards de dollars, sans compter la Chine, où Uber a vendu ses opérations.

"Nous sommes heureux d’avoir une activité saine et en expansion, ce qui nous donne la marge de manœuvre requise pour réaliser les changements que nous savons nécessaires en matière de direction et de gouvernance et en ce qui concerne notre culture, notre organisation et nos relations avec nos chauffeurs", a affirmé la responsable des activités d’Uber en Amérique du Nord, Rachel Holt, dans un courriel à l’AFP.

Uber, dont la valorisation établie sur la base des levées de fonds réalisées auprès d’investisseurs est d’environ 70 milliards de dollars, cherche actuellement à embaucher un numéro deux pour épauler son PDG Travis Kalanick.

LeasePlan proposera par exemple une Skoda Octavia Combi Break à 715 euros par mois hors TVA sur une période de 24 mois avec 40.000 kilomètres inclus. Sur une période de 36 mois, les prix commencent à 615 euros. Les prix grimpent jusqu’à 895 euros par mois pour des chauffeurs qui font jusqu’à 80.000 kilomètres par an. Le contrat sera signé directement entre LeasePlan et les chauffeurs. Selon le patron, le deal est clairement compétitif pour des chauffeurs à temps plein.

LeasePlan espère convaincre une majorité des 500 chauffeurs Uber de passer au leasing. "Ceux-ci pourront bénéficier d’un véhicule neuf et récupéreront leur capital investi dans leur véhicule", nous dit Johan Portier. Cette offre pourrait évidemment amener de nouveaux chauffeurs à Uber et donc de nouveaux clients à LeasePlan. À plus long terme, il s’agit surtout pour cette dernière de se placer dans une optique de vente de mobilité. Johan Portier cite ainsi une étude de Morgan Stanley qui estime que le potentiel de trajets Uber est 100 fois plus élevé par rapport à son niveau actuel. La société de leasing espère donc profiter de l’expansion d’Uber au niveau européen, y compris en Belgique, si Uber décide de s’attaquer à d’autres villes que Bruxelles.

LeasePlan va aussi s’essayer avec ce service à une autre utilisation, bien plus intensive de voitures surtout pour les voitures qui seront partagées entre chauffeurs.

Parc inutilisé

Les voitures à l’arrêt sont l’un des actifs les plus mal utilisés dans nos sociétés et on le sait mieux que quiconque dans les sociétés de leasing. Immobilisées pendant la journée, ces voitures s’usent davantage de vieillesse que des kilomètres parcourus. Les taxis qui affichent de 300.000 à 500.000 kilomètres sont la preuve que les véhicules sont bien plus robustes qu’il n’y parait s’ils sont utilisés intensivement.

Chez LeasePlan, on a déjà essayé de mobiliser ces véhicules à l’arrêt. Pourquoi ne pas partager les véhicules de sociétés quand ils stationnent dans les parkings des entreprises de 9h à 17h? Jusqu’ici, les conducteurs ont toujours refusé quand ils ont été approchés pour ce type de car sharing en journée, confesse Portier, "en Espagne, des services de LeasePlan permettent d’utiliser des voitures pendant les tranches où elles sont immobilisées". Le genre de développement qui constituerait une petite révolution en Belgique alors que les conducteurs restent très attachés à leur voiture. Dans ce cadre, prêter des voitures pendant leurs heures d’immobilisation à des chauffeurs Uber pourrait néanmoins faire sens.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés