Voici les premières mondiales du Salon de Genève

La Bugatti Chiron ©AFP

Le plus "professionnel" te le plus haut de gamme des salons automobiles dévoile ses premières mondiales au fil de la journée.

À Genève, tout le secteur automobile se retrouve dans ce qui est l'un des salon les plus importants du secteur. Pas particulièrement en termes de vente, mais parce que Genève est devenu le salon de toute une profession et de la presse internationale.

Suite aux déboires du VW Gate, il y avait du monde à la conférence de presse de VW. Après le Diesel Gate, il est important pour la marque de prouver son sérieux. 10.000 voitures ont déjà été rappelées, alors que VW veut faire de 2016 une année de "réorientation durable".

Le concept VW T-Cross Breeze ©Bloomberg

C'est donc sur le renouveau que l'on a insisté ici. Hyperimportant pour la marque, le nouveau Tiguan trônait fièrement sur le stand. 2,6 millions exemplaires de la version précédente de ce cross-over se sont écoulés faisant par là même du véhicule le "troisième pilier de la marque", pour reprendre les termes de Jurgen Stackmann, qui dirige les ventes et le marketing chez VW.

SUV

Mais là où on attend surtout la marque, c'est sur les plus petits SUV qui manquent à la gamme alors que le segment se porte à merveille. "Il y a de la place pour deux modèles en dessous du Tiguan", revient-il des dirigeants de VW. À Genève, Volkswagen a donc présenté le T-Cross Breeze, un concept SUV compact cabriolet visant à prouver que la marque se renouvèle, est cool et est capable de très rapidement venir avec des nouveaux modèles.

Deux SUV compacts sont donc attendus chez VW.

Chez Audi, on est déjà prêts alors que le Q2 était présenté en première à Genève ce mardi. Le véhicule complète la gamme des SUV de la marque aux quatre anneaux et vise une clientèle jeune.

L'Audi Q2 ©Bloomberg

 

Voitures de rêve

Mais Genève, c'est aussi le salon des "supercars". Au faîte de l'extravagance, la Bugatti Chiron succède à la Veyron au rang de l'une des automobiles de série les plus puissantes, les plus rapides et les plus chères du monde, quelque deux millions d'euros.

La Bugatti Chiron ©AFP

Une autre enseigne de "supercars" du groupe Volkswagen, Lamborghini, exhibe sa Centenario, à laquelle Aston Martin réplique avec une DB 11 fuselée et Jaguar une version encore plus musclée de son coupé type F.

BMW de son côté a présenté la BMW M760Li xDrive. "L’appellation iPerformance désignera le transfert de technologie de BMW i à la marque BMW pour tous les véhicules BMW plug-in hybrides à partir de juillet 2016", explique-t-on chez BMW. "C'est le retour des 12 cylindres chez BMW", sourit Christophe Weerts, directeur communication de BMW Belux. Pourquoi la présenter à Genève ? "C'est le salon où l'on présente les plus belles voitures.", répond-il.

Ici à Genève, on retrouve des marques que l'on ne retrouve nulle part ailleurs comme Mansory, Pagani, Brabus, etc. Une marque comme McLaren ne fait que deux salon dans le monde: Genève et New York.

À côté de cela, on trouve à Genève des "concept cars" que l'on ne voit nulle part ailleurs. C'est un salon qui est très orienté vers l’industrie et la presse. Comme la Opel GT ou Vauxhall GT pour les Britanniques. Un véhicule censé "donner le ton aux futures évolutions de la marque" et "montrer la philosophie de design qu’adopteront demain nos modèles : une ligne expressive, sportive et basée sur l’émotion, ", revient -il de chez Opel.

Le concept Opel GT ©Bloomberg

Neutralité suisse

Sur le stand de McLaren, la 570GT était présentée, un véhicule à 198.000 euros en Belgique. Genève est devenu un salon important pour la vente de ce type de véhicule. McLaren amène des clients du monde entier ici, dont des Belges, pour leur montrer les derniers modèles.

"Ce qui fait la force de ce salon c'est sa neutralité. Comme il n''y a plus depuis longtemps de constructeurs nationaux en Suisse, tout le monde est sur un pied d'égalité. A Francfort, c'est par exemple impossible de concurrencer les cathédrales des marques allemandes. On a simplement pas les budgets", détaille Amel Boubaaya, PR chez McLaren.

À taille humaine, le salon permet de voir beaucoup de nouveautés sur un espace restreint à 15 minutes à pied de l'aéroport.

Autre véhicule important sur le salon, le break V90, un retour aux sources pour le suédois Volvo qui avait récemment beaucoup misé sur les SUV pour soutenir sa croissance. En représentant un break, Volvo renoue avec une tradition importante. La V40 "reliftée" sera produite à Gand à partir de juin en attendant la toute nouvelle V40 qui arrivera en 2017.

La Volvo V90 ©Bas Kurstjens

Mercedes-Benz présentait en première mondiale sa classe C, Cabrio (et ses versions C 43 Cabrio et ses C43 Coupé).

La Mercedes-AMG C43 cabriolet ©Bloomberg

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés