Volkswagen accélère à nouveau sa mue électrique

L'ID.4 de Volkswagen. ©REUTERS

D'ici 2030, la marque Volkswagen veut que 70% de ses ventes soient dédiées aux véhicules électriques. C'est le double de ce qu'elle prévoyait auparavant.

L'électrification du marché automobile n'en finit plus de s'accélérer. Après Volvo, Ford, Jaguar Land Rover et autres, c'est au tour de la marque Volkswagen d'afficher des ambitions encore plus rapides pour son électrification.

Volkswagen vient effet de doubler son objectif de ventes de voitures électriques. D'ici 2030, le groupe veut que 70% de ses ventes en Europe soient des voitures électriques. Son objectif précédent était de 35%. 

"Volkswagen va changer comme jamais auparavant dans les prochaines années."
Ralf Brandstätter
CEO de la marque Volkswagen

"Accelerate", du nom de sa stratégie bien nommée, veut aussi faire la part belle à la voiture autonome pour qu'elle soit largement répandue en 2030. "Volkswagen va changer comme jamais auparavant dans les prochaines années", a assuré le CEO de Volkswagen, Ralf Brandstätter.

Il entend faire de ses voitures des produits basés sur le logiciel pour développer de nouvelles sources de revenus dans les services. En plus de ses Golf et ses UP électriques, les premières ID.3 de Volkswagen roulent depuis 6 mois sur nos routes. Une ID.4 et une ID.5 doivent encore arriver sur le marché cette année.

D'ici 2025, soit deux ans plus tôt que prévu, une voiture plus petite que l'ID.3 arrivera sur le marché.

Electric by D'Ieteren

En Belgique, pour accompagner cette transition, D'Ieteren Auto, l'importateur de Volkswagen en Belgique met aussi les bouchées doubles. EDI (Electric by D’Ieteren) envisage par exemple d’installer près de 100 bornes de recharge par semaine pour atteindre les 5.600 points de charge en 2021.

De son côté, la marque Volkswagen veut évidemment réaliser toute son accélération en étant rentable. Ses objectifs de marge opérationnelle sont de 6% pour 2023, alors que la marque a débloqué 16 milliards d'euros pour ses investissements dans la mobilité électrique, l'hybridation et la digitalisation d'ici 2025.

Pour amortir ses coûts, Volkswagen a décidé de partager sa plateforme électrique, la MEB (châssis et autres composants). Un partenariat a ainsi été établi avec Ford. La Ford Mustang Mach-E est basée sur cette plateforme et un second modèle est déjà annoncé.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés