Volkswagen envisage de mettre Porsche en bourse

Basée à Stuttgart (Zuffenhausen), Porsche profite d'une bonne résistance du marché du luxe et de son premier véhicule électrique, la Taycan, qui connaît un franc succès. ©Bloomberg

Face à des défis technologiques très coûteux, le groupe de Wolfsburg pourrait introduire Porsche en bourse pour se financer.

Le groupe Volkswagen envisage d'introduire Porsche en bourse. Cette information, que Manager Magazin a été le premier à relayer, a fait grimper le titre de Volkswagen de 4,64% ce jeudi. Le magazine allemand a indiqué que le constructeur automobile pourrait placer jusqu'à 25% du capital de Porsche AG, une participation qui pourrait être évaluée entre 20 et 25 milliards d'euros.

25 milliards
d'euros
Une part de 25% de Porsche placée en bourse pourrait valoir entre 20 et 25 milliards d'euros.

Selon Bloomberg, l'IPO pourrait avoir lieu l'année prochaine. Il s'agirait surtout pour le groupe Volkswagen l'occasion de mieux se valoriser en bourse et de dégager de l'argent pour financer sa transition vers l'électrique.

Sujet délicat

L'IPO est un sujet délicat au sein des familles Porsche et Piëch, qui contrôlent le groupe Volkswagen et qui s'étaient déchirées il y a sept ans autour de la prise de contrôle de l'ensemble Volkswagen. L'actionnaire principal, Porsche Automobil Holding, qui détient 31,4% de Volkswagen et 53,1% des droits de vote du groupe, a également refusé de commenter ces informations.

Comme toutes les décisions majeures au sein de Volkswagen, cette option stratégique devrait aussi être validée par le conseil de surveillance, où les travailleurs possèdent la moitié des sièges  (sept représentants des travailleurs élus et trois représentants des syndicats), le Land de Basse-Saxe deux sièges et les actionnaires huit sièges.

Le CEO de Volkswagen s'est déjà plaint du pouvoir que la valorisation de Tesla lui conférait face à sa société.

L'enjeu est de taille pour le groupe Volkswagen, alors que Tesla jouit d'une capitalisation sept fois plus importante que lui. Une entité comme Porsche aurait certainement plus d'attrait en bourse que le groupe VW.

Le CEO du groupe Volkswagen, Herbert Diess, s'est d'ailleurs déjà plaint du pouvoir que la valorisation de Tesla lui conférait face à des sociétés comme la sienne.

Mieux se valoriser en bourse

Début 2016, le groupe Fiat Chrysler (FCA) avait placé Ferrari en bourse. L'action de la scuderia est passée de 60 euros à un plus haut de 191 euros en décembre dernier. Elle s'échange actuellement autour des 163 euros.

Également à la recherche d'une meilleure valorisation sur les marchés, Daimler a de son côté décidé début février de scinder ses activités de camions et de voitures. Une part majoritaire de Daimler Trucks ira aux actionnaires existants du groupe avant une cotation en bourse à Francfort et une entrée à l'indice DAX.

Le groupe de Stuttgart a aussi annoncé vouloir se renommer à terme "Mercedes-Benz", du nom de sa marque phare produisant des limousines haut de gamme. Avec là aussi un attrait certainement plus grand pour les actionnaires, notamment les petits porteurs.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés