Publicité

Volkswagen va investir 51,6 milliards d'euros d'ici à 2015

Le groupe automobile allemand, assis sur une montagne de 19,6 milliards de liquidités, s'est par ailleurs lancé dans une politique ambitieuse d'acquisitions.

Le numéro un européen de l'automobile Volkswagen a annoncé vendredi qu'il comptait investir 51,6 milliards d'euros d'ici à 2015 pour assouvir son ambition de détrôner le numéro un mondial Toyota d'ici à 2018.

A cette somme doivent s'ajouter 10,6 milliards d'euros supplémentaires investis par les coentreprises du groupe en Chine sur la même période, et financées sur leurs liquidités propres.

Avec cet argent, le géant de Wolfsburg compte "étendre et moderniser sa palette de produits pour l'ensemble de ses marques", a-t-il indiqué dans un communiqué. Volkswagen en possède neuf, de Seat à Lamborghini en passant pas Skoda ou Audi, et est en train d'en absorber une dixième, le fabricant de voitures de luxe Porsche.

L'accent sera notamment mis sur sur les propulsions hybrides et électriques, où Volkswagen accuse un retard, notamment sur le japonais Toyota, qu'il ambitionne de détrôner de son piédestal de numéro un mondial de l'automobile d'ici à 2018.

L'an dernier, le groupe avait annoncé 25,8 milliards d'euros d'investissements entre 2010 et 2012.

Volkswagen, qui a passé la crise sans trop d'encombre, fait des affaires florissantes depuis fin 2009, propulsé par un rythme de croissance du marché automobile inédit en Chine, et était assis fin septembre sur une montagne de 19,6 milliards de liquidités.

Il s'est par ailleurs lancé dans une ambitieuse politique d'acquisitions. Volkswagen a déjà pris 20% du japonais Suzuki, est en train de racheter Porsche, compte créer une vaste branche poids lourds en mariant sa marque Scania à MAN, dont il est actionnaire, et a des vues sur Alfa Romeo (groupe Fiat).

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés