VW, deuxième groupe automobile mondial

©ANP

D'après les analystes, Volkswagen devrait parvenir à son objectif de vendre plus de 10 millions de véhicules par an bien avant 2018, date qu'il s'est fixée il y a plusieurs années.

Le géant automobile européen Volkswagen a vendu 9,73 millions de véhicules en 2013 en incluant ses douze marques, se hissant à la deuxième place mondiale derrière le groupe japonais Toyota et devant l'américain General Motors.

En comptant ses marques de camions MAN et Scania, le groupe de Wolfsburg (nord) a enregistré 9,73 millions de ventes dans le monde l'an dernier, a déclaré vendredi un porte-parole.

"Il s'agit des chiffres définitifs de toutes nos marques en incluant MAN et Scania. Ils sont comparables avec ceux de nos concurrents qui prennent en compte leurs poids lourds", a-t-il ajouté.

Volkswagen reste ainsi derrière Toyota (9,98 millions) mais parvient à ravir la seconde marche du podium à son concurrent américain General Motors (9,71 millions).

" J'ai déjà dit l'an dernier que je ne voulais pas nécessairement être numéro un en termes de ventes autant que je voulais l'être en termes de rentabilité, c'est notre priorité ", se défendait il y a un an devant la presse Dan Akerson, PDG de GM. General Motors passe donc en l'espace de deux ans de la première à la troisième place.

L'allemand VW avait annoncé début janvier avoir écoulé 9,5 millions de véhicules dans le monde, un chiffre qui comprenait ses marques Audi, Seat, Skoda, Porsche, Volkswagen, Lamborghini, Bentley, Bugatti, Volkswagen utilitaires et Ducati, mais pas MAN et Scania.

D'après les analystes, Volkswagen devrait parvenir à son objectif de vendre plus de 10 millions de véhicules par an bien avant 2018, date qu'il s'est fixée il y a plusieurs années.

Selon Frank Schwope, analyste automobile de la banque NordLB, "la course entre les trois constructeurs pour la première place mondiale va se jouer de plus en plus au coude à coude", même si Toyota devrait rester devant Volkswagen et GM en 2014.

En 2012, Hyundai et Ford occupaient respectivement la 4e place et 5e place. Mais cette année Renault-Nissan devrait 

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés